Accueil La Newsly Room International Examen médical de Trump : le président est « en excellente santé...

Examen médical de Trump : le président est « en excellente santé » selon la Maison Blanche

495
PARTAGER
Le président Donald Trump a effectué vendredi 12 janvier une visite médicale. Crédit photo : pxhere

C’est dans un contexte de polémique visant sa santé mentale que le président Donald Trump a effectué vendredi 12 janvier une visite médicale. Le résultat de ce bilan de santé ne suffit pas cependant à calmer les critiques grandissantes.

Un président en bonne santé

La Maison Blanche a rendu public un communiqué portant sur la santé du président. Selon le docteur Ronny Jackson de l’hôpital national militaire de Walter Reed, l’examen médical de Trump s’est extrêmement bien passé. Le médecin qui a aussi été celui de Barack Obama doit livrer plus de détails sur le bulletin de santé du président demain mardi.

Les examens psychiatriques ne font pas partie du bilan de santé. Crédit photo : pxhere

Pour l’instant, le bilan publié se limite au taux de cholestérol, au poids et à la pression artérielle du président américain âgé de 71 ans. À l’annonce de cette visite médicale, nombreux sont ceux qui se sont interrogés pour savoir si des examens psychiatriques seraient menés. Le porte-parole de la Maison Blanche, Hogan Gidley a répondu par la négative.

La santé mentale au cœur des inquiétudes

Trump s’est donc limité à un examen médical qu’il n’est d’ailleurs pas obligé de faire et les résultats de ce dernier ne sont pas non plus tenus d’être publiés. Mais cette tradition est devenue un incontournable et les opposants au président désirent qu’elle soit amplifiée. Il est de notoriété publique que la santé mentale de l’actuel président est au cœur de toutes les spéculations.

Les difficultés d’élocution épisodiques, les tweets parfois incompréhensibles et la gestuelle surprenante du 45e locataire de la maison ont déjà donné lieu à de nombreuses interprétations. Le livre du journaliste Michael Wolff a encore mis le feu aux poudres en prétendant que l’entourage du président douterait de sa capacité à diriger le pays. Toutes ces inquiétudes ne sont pas une nouveauté. On se rappelle encore que Ronald Reagan avait confirmé avoir souffert d’Alzheimer lors de sa présidence.

Source :

LCI