Accueil La Newsly Room International Donald Trump répond à Kim Jong-Um « mon bouton nucléaire est beaucoup...

Donald Trump répond à Kim Jong-Um « mon bouton nucléaire est beaucoup plus gros »

681
PARTAGER
Donald Trump se vante d'avoir un plus gros bouton nucléaire. Crédit photo : Wikimedia Commons

Le président Donald Trump a nargué ce mardi le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, en le mettant en garde sur les capacités nucléaires des États-Unis, alors que les tensions reprennent entre les deux pays

La dernière bataille de qui a le plus gros bouton

Kim avait dit lundi lors de son discours de Nouvel An que : « L’ensemble des États-Unis est à portée de nos armes nucléaires et il y a toujours un bouton nucléaire sur mon bureau. C’est la réalité, pas une menace ».

Le président Trump a surenchéri hier soir en déclarant dans un tweet : « …Que quelqu’un de son régime appauvri et affamé l’informe que j’ai aussi un bouton nucléaire, beaucoup plus gros et plus puissant que le sien et qui fonctionne très bien ! »

Trump a fait à plusieurs reprises des déclarations sur la Corée du Nord via Twitter. Le message du président américain suivait plus d’une douzaine d’autres qu’il avait envoyés tout au long de la journée sur des questions allant de la couverture de son administration par le New York Times aux tensions dans le Moyen-Orient.

La Corée du Nord de plus en plus isolée

La Corée du Nord a ébranlé la communauté internationale ces derniers mois avec de nombreux lancements de missiles et son sixième et plus puissant test nucléaire prétendument une bombe à hydrogène. S’en est suivi une série de sanctions internationales qui isolent de plus en plus Pyongyang. Le régime affirme avoir besoin d’armes nucléaires pour se défendre contre l’agression américaine.

Pyongyang de plus en plus isolé par les sanctions. Crédit photo : Wikimedia Commons

Sarah Sanders, la porte-parole de la Maison Blanche, a déclaré que l’approche américaine vis-à-vis de la Corée du Nord n’avait pas changé, que les États-Unis continuent à considérer la Corée du Nord comme une menace mondiale et recherchent une solution internationale à cette crise.

Source :

RTL