Accueil La Newsly Room Economie Les prix de l’immobilier flambent partout en France

Les prix de l’immobilier flambent partout en France

459
PARTAGER
Crédit photo : nattanan23, Pixabay

Les chiffres récemment publiés montrent une croissance continue et régulière du prix de l’immobilier en France au cours de ces derniers mois et, bien que les fluctuations du marché ces dix dernières années aient créé une certaine incertitude, la valeur de l’immobilier en France est désormais plus forte que jamais.

Une hausse de l’immobilier jusqu’à 12,1 % à Bordeaux

Les prix en Île-de-France, Bordeaux, Lyon et Paris sont à un niveau record, avec une hausse impressionnante de 7,8 % le mètre carré en un an. Selon Thierry Thomas, président de l’Institut notarial de droit immobilier, les prix de l’immobilier au mètre carré ont augmenté de 5 % pour les appartements anciens et de 3 % pour les maisons anciennes par rapport à 2016.

Crédit photo : mastersenaiper, Pixabay

Alors que le marché immobilier continue de connaître une croissance régulière, les volumes de transaction grimpent à 15,5 % avec près de 952 000 logements anciens vendus entre janvier et début octobre. Cette augmentation globale crée ainsi un marché fluide, idéal pour l’achat de biens immobiliers suite à la baisse des taux d’intérêt.

La demande est 5 fois plus élevée que l’offre

Le prix de l’immobilier coûte cher dans des villes comme Strasbourg et Nantes. Selon plusieurs analyses, il y a quelques raisons à blâmer cette forte hausse des prix. L’élection de Donald Trump, la décision britannique de quitter l’UE et l’élection d’Emmanuel Macron en France ont apparemment toutes joué un rôle dans la hausse des prix de l’immobilier.

Avec sa nouvelle liaison TGV, Bordeaux est largement en tête du classement des progressions des prix de l’immobilier au mètre carré, soit 12,1 % et fait maintenant partie des villes les plus chères de France. Les notaires de la capitale ont également conclu que le Brexit contribuait à faire grimper les prix de l’immobilier à Paris et les autres grandes villes à des niveaux record.

Source :

La Dépêche