Accueil La Newsly Room International Jérusalem : la décision de Trump provoque une vague de violences entre...

Jérusalem : la décision de Trump provoque une vague de violences entre Israéliens et Palestiniens

354
PARTAGER
Crédit photo : AFP/JAAFAR ASHTIYEH

Depuis la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par Trump, les violences se sont accrues. Les Palestiniens ont été appelés à manifester à Jérusalem, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Le résultat côté manifestants palestiniens est estimé à plusieurs dizaines de blessés et deux morts, ils bravaient les policiers israéliens.

Des Palestiniens enragés contre la décision de Trump

Après avoir été attaqué par une roquette tirée depuis la bande de Gaza, Israël a riposté en bombardant les postes militaires du Hamas. Plus tard dans la journée de samedi, les Palestiniens ont encore engagé les hostilités avec une nouvelle roquette lancée toujours de Gaza. Cette fois-ci, c’est la ville israélienne de Sdérot qui était visée, mais la roquette n’a pas explosé et aucun mort n’a été notifié.

Crédit photo : Europe1

Au sein même de Jérusalem, dans la vieille ville, de violentes altercations ont opposé policiers israéliens et manifestants palestiniens. Les autorités israéliennes y avaient déployé des renforts sécuritaires importants.

Les incidents et les attaques n’ont pas eu lieu qu’en Palestine. Dans beaucoup de pays musulmans et arabes, des dizaines de milliers de personnes ont fait part de leur désapprobation à travers d’importantes manifestations.

Des Palestiniens blessés et tués

Le ministère de la Santé de Gaza a fait part de la mort de Mahmoud al Masri, tué par des tirs de soldats israéliens à l’est de Khan Younès pendant qu’il manifestait près de la clôture délimitant le territoire d’Israël avec cette région.

Des Palestiniens affrontent des forces israéliennes. Crédit photo : BFMTV

Il avait 30 ans. A aussi été relevé le décès d’un autre Palestinien âgé de 54 ans. Celui-ci a trouvé la mort dans des incidents qui ont eu lieu en soirée. Les répliques des policiers israéliens ont fait environ 14 blessés et deux morts d’après le ministère de la Santé de Gaza.