Accueil La Newsly Room Uber : 57 millions de données d’utilisateurs piratées à travers le monde...

Uber : 57 millions de données d’utilisateurs piratées à travers le monde en 2016

133
0
PARTAGER
Uber 57 millions de donnes d'utilisateurs piratees
Crédit photo l'Express

C’est une information qui fait grand bruit partout dans le monde. L’entreprise américaine des services de transport avec chauffeur Uber a été victime d’un piratage fin 2016. Selon son DG, ce sont en tout 57 millions de données d’utilisateurs qui ont ainsi fuité.

Un piratage de grande envergure

Les utilisateurs de l’application Uber expriment leurs inquiétudes dans les médias après la diffusion du communiqué de Dara Koshrowshahi. Les pirates informatiques ont ciblé les noms et les numéros de permis de conduire de 600 000 chauffeurs.

Pour le reste des données piratées, il s’agit des noms, numéros de téléphone et adresses électroniques des clients. Mais des informations cruciales comme la date de naissance, le numéro de sécurité sociale, le numéro des cartes et de comptes bancaires n’ont pas été touchées selon ce communiqué du DG d’Uber qui date du mardi 21 novembre 2017.

Dara Koshrowshahi, l'actuel DG d'Uber
Dara Koshrowshahi, l’actuel DG d’Uber Crédit photo Phocuswright

Dara Koshrowshahi n’était pas à la tête d’Uber au moment des faits, puisqu’ils remontent à la fin de l’année 2016. Il n’a pris les commandes de l’entreprise qu’un an plus tard. Selon lui, il a été informé de cet incident récemment. Par ailleurs, Travis Kalanick, le co-fondateur et ancien PDG (il avait dû démissionné en juin 2017 affaibli après plusieurs scandales ) d’Uber aurait appris la nouvelle en novembre 2016

Énième piratage dans les entreprises américaines

L’incident de piratage a été dissimulé par l’ancienne administration de l’entreprise. Les pirates ont ainsi reçu 100 000 dollars en échange de leur silence. Après une enquête interne dans l’entreprise, deux employés d’Uber ont été licenciés, ils avaient été chargés d’étouffer l’affaire. Le DG d’Uber a tenu à assurer que le système de l’entreprise n’a pas été attaqué.

Uber n’est pas ainsi la première entreprise américaine à être victime d’attaques de pirates informatiques. En septembre, Equifax, une entreprise spécialisée dans l’analyse et la récolte de données des personnes qui sollicitent à un crédit a révélé une violation de son système de sécurité. Dans cet autre cas, les données de plus de 145 millions de personnes avaient été volées.

Source :

Lefigaro

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz