Ce qui n’était désormais plus qu’une évidence a fini par se concrétiser. En effet, Edouard Philippe a déposé ce matin sa lettre de démission auprès du Président de la République. Après trois années de bons et loyaux services Philippe est appelé à d’autres fonctions suite à sa victoire aux municipales. Remplacé par un sous-marin mais non moins bon politicien de droite, en la personne de Jean Castex. On revient sur une matinée de passation de pouvoir à Matignon, aux allures de rentrée de classes.

Edouard Philippe, les raisons de sa démission

Le weekend dernier a vu Edouard Philippe, encore Premier Ministre à ce moment, remporter le siège de maire du Havre. Au lendemain d’élections municipales qui ont vu dans le même temps perdre Rachida Dati au poste de Mairesse de Paris.

Devenu très populaire ces dernières semaines grâce notamment à son action durant le confinement et la crise sanitaire. Edouard Philippe a gagné en points auprès de la population. Faisant redouter au Président Macron une sorte de concurrence déloyale qui aurait pu se parachever par une candidature de Philippe à la Présidentielle de 2022.

En effet, tandis que la côte de Macron chute, celle de Philippe ne cesse de grimper. Comme nous vous l’annoncions déjà ici.

Jean Castex nouveau premier Ministre

C’est un homme de droite au caractère bien trempé et aux idées bien tranchées qui prend la suite d’Edouard Philippe à Matignon.

Notamment en charge de la gestion du déconfinement, Jean Castex est un homme de l’ombre. Qui n’a que rarement été exposé sur la scène politique. Bien qu’il soit maire de Prades depuis 2008.

Jean Castex hérite d’un premier ministère en pagaille. Avec notamment plusieurs dossiers brûlants en suspend. Notamment celui des retraites ou des gilets jaunes. Sans compter la gestion de l’ère post-crise sanitaire.

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici