Mardi dernier, un homme a plaidé coupable pour trafic sexuel. Il a avoué retenir des femmes dans la cave de ses parents. Il avait tout transformé et a expliqué avoir créé un donjon sexuel pour son propre plaisir. Les juges ont été très choqués, affirmant qu’il était dérangé et ne présentait absolument aucun remord pour les actes odieux qu’il a fait.

Une affaire de trafic sexuel

Raymond Rodio III, âgé de 48 ans, a plaidé coupable de trafic sexuel. Originaire de New-York, il a tout expliqué dans les moindres détails. Il avait transformé la cave du domicile de ses parents en lieu idéal pour avoir des relations sexuelles. Son stratagème était finement établi, puisqu’il commençait par kidnapper les femmes pour les soumettre.

Il abusait d’elles dans cette cave, puis les forçait à se prostituer par la suite, dans des motels à proximité du domicile de ses parents. Ensuite, il les enfermait de nouveau. Pour que ses victimes soient plus faciles à manipuler, il les droguait avec de l’héroïne, du crack et de la cocaïne. Il les violentait, et les obligeait à vivre dans des conditions précaires.

Au moins 20 victimes

L’homme aurait violenté et violé au moins 20 femmes depuis 2014. C’est en 2018 qu’il a été arrêté, lors d’un contrôle routier. Une de ses victimes était dans la voiture, et elle a pu demander de l’aide. Il a été jugé il y a quelques jours, et n’a exprimé aucun remord. Le verdict sera prononcé le 9 mars prochain.

Il semble qu’il écopera de moins de 10 ans de prison, et de 5 ans de liberté surveillée. Il aura également l’obligation de s’inscrire sur la liste des délinquants sexuels. La peine semble faible… mais elle n’a pas encore été officiellement prononcée. Donc… affaire à suivre !

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici