Richard Cottingham est tristement célèbre aux Etats-Unis. En effet, il s’agit d’un serial killer particulièrement impressionnant, qui a écopé de 200 ans de prison. Il a actuellement 73 ans, et aurait tué et violé six jeunes femmes entre 1967 et 1980. Or, il vient tout juste de sortir du silence pour avouer de nouveaux meurtres…

Des meurtres terribles

Richard Cottingham est l’un des pires criminels encore en vie actuellement. En effet, l’homme draguait ses victimes dans des bars, puis crevait les pneus de leur voiture. Ainsi, il les kidnappait, les emmenait dans un motel et les violait, les droguait, les torturait… Ensuite, il lest tuait puis les découpait en morceaux.

Les corps avaient été retrouvés atrocement mutilés. Les têtes étaient découpées, les poitrines arrachées… Il arrivait même que les forces de l’ordre ne retrouvent que le tronc de la victime, Richard Cottingham gardant les têtes et les membres en souvenir… Il avait été surnommé Torso Killer. La dernière de ses victimes âgée de 18 ans avait hurlé tellement fort qu’une employée du motel avait contacté la police. C’est ainsi qu’il fut arrêté.

Une scène d’horreur

Lorsque la police était arrivée sur les lieux, les équipes avaient retrouvé la jeune femme attachée au lit, les mamelons arrachés et découpés au couteau. Le meurtrier a alors été emprisonné, écopant d’une peine de 200 ans. Mais voilà qu’il vient d’avouer trois nouveaux meurtres, donc celui de Jacalyn Harp, 13 ans, tuée le 17 juillet 1968 à Midland Park alors qu’elle rentrait chez elle après un entraînement.

Le criminel s’est entretenu récemment avec un journaliste. Il était très fier d’annoncer avoir été arrêté et condamné pour seulement six meurtres alors que selon lui, il aurait tué 85 personnes au cours de sa misérable vie. Un véritable criminel qui finira sa vie derrière les barreaux, fort heureusement…

Source :

Paris Match

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici