Il y a quelques mois, un homme a fait les gros titres alors qu’il participait à une manifestation des Gilets Jaunes à Paris. Christophe Dettinger avait en effet frappé deux gendarmes au niveau du visage. Ce boxeur n’avait pas hésité à lever la main sur les forces de l’ordre, et les images avaient été relayées partout dans le pays. Aujourd’hui, il a été arrêté pour violences conjugales…

Un homme violent

Le 5 janvier 2019 à Paris, lors d’une manifestation des Gilets Jaunes à Paris, Christophe Dettinger avait fait les gros titres. En effet, on avait découvert l’homme sur une vidéo sur les réseaux sociaux. Il avait violemment frappé deux gendarmes, en les assénant de coup de poings. Son attitude faisait penser à quelqu’un sur un ring…

Et en effet, il s’est avéré que Christophe Dettinger est un boxeur reconnu dans l’Essonne. Il avait été interpellé, et soutenu par son épouse dans son combat. Finalement, suite à cette violente altercation, il avait été condamné à un an de prison ferme, aménageable en semi-liberté. Aujourd’hui, on parle à nouveau de lui, mais dans un tout autre contexte…

Des violences conjugales ?

Christophe Dettinger serait actuellement en instance de divorce. L’ancien champion de boxe âgé de 38 ans aurait bien du mal à garder son calme dans ce conflit. Alors qu’il était venu récupérer ses enfants chez son épouse, il l’aurait frappée. Il l’aurait poussée violemment contre une voiture.

La jeune femme n’a pas été blessée mais elle a eu très peur et a décidé de porter plainte. Christophe Dettinger a alors été interpellé pour des faits de violence, alors que sa situation est déjà très compliquée. Il a été placé en garde à vue.

Décidément, il fait encore une fois preuve de violence. Espérons qu’il écopera d’une peine de prison pour se remettre les idées en place… Pour l’instant, on n’en sait pas davantage sur cette affaire.

Source :

RTL

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici