Accueil La Newsly Room Menace avec pistolet factice à la fac de Montpellier

Menace avec pistolet factice à la fac de Montpellier

Pixabay - Skitterphoto

C’est à la fac de droit de Montpellier que le ton est monté entre des étudiants qui en sont venus aux mains. Finalement, l’un d’entre eux a sorti une arme fort heureusement factice, pour calmer le jeu. Finalement, le groupe se serait dispersé sans heurt, mais les forces de l’ordre ont ouvert une enquête pour rechercher ces individus fauteurs de troubles.

Un débat animé

Tout a commencé par une simple dispute entre deux groupes d’étudiants. Apparemment, ce 10 octobre, le débat aurait débuté sur Snapchat. Il était semble-t-il question de religion. En outre, les étudiants avaient consommé de l’alcool, ce qui a attisé le débat. Le débat numérique s’est par la suite transposé dans la réalité.

Une trentaine d’étudiants en droit participaient à cette conversation numérique. Et une dizaine d’entre eux a décidé d’en parler dans la « vraie » vie, ce qui a créé un débordement aux abords de la fac de Montpellier. Deux groupes se sont constitués et se sont menacés. C’est là que tout a finalement dégénéré.

Une violente dispute

Deux étudiantes particulièrement agacées en seraient même venues aux mains. Pour mettre un terme à la bagarre, un étudiant a alors sorti une arme de son sac. Il s’agissait d’un pistolet factice qui était là uniquement pour appuyer ses avertissements. Finalement, le groupe se serait ensuite rapidement dispersé.

Les forces de l’ordre ont décidé de mener une enquête. Les deux jeunes filles se sont finalement présentées au commissariat où elles ont été placées en garde à vue. Elles ont écopé d’une COPJ. Le pistolet factice quant à lui a été jeté et n’a pas été retrouvé.

Il faut savoir qu’il est totalement interdit de brandir une arme à feu, même si cette dernière est factice. Au moins, les étudiants auront appris quelque chose de leur bêtise…

Source :

Midi Libre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here