Accueil Modes & Style A la mi-temps du match Montpellier – Rennes, il remporte 50 000...

A la mi-temps du match Montpellier – Rennes, il remporte 50 000 euros

C’est une grande première en France et c’est à Montpellier que ça s’est déroulé. Le jeune Nicolas Siffre, spectateur d’un match de foot qui opposait Montpellier à rennes, ne s’attendait certainement pas à repartir avec 50 000 euros en poche. Et pourtant !

Un match de foot à Montpellier

Ce samedi 10 août, l’équipe de football de Montpellier jouait un match contre Rennes. C’était au stade de la Mosson, comme souvent, que le match avait lieu. Parmi les spectateurs se trouve Nicolas Siffre, un spectateur comme les autres. Enfin presque comme les autres !

Le jeune homme a en effet décidé de participer au célèbre jeu organisé par le casino Partouche. A la mi-temps de chaque rencontre, trois participants viennent au milieu du terrain. Ils ont plusieurs essais pour tenter de toucher la barre transversale des 30 mètres. Ils remportant 1 000 euros s’il la touche une fois, 5 000 euros deux fois et 50 000 euros trois fois.

https://twitter.com/paicmhscc/status/1160265054467612672?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1160265054467612672&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.midilibre.fr%2F2019%2F08%2F10%2Ffoot-a-montpellier-il-empoche-50-000-euros-grace-au-jeu-partouche-barre%2C8355742.php

Un pari réussi

Le jeune homme âgé de 28 ans s’est prêté au jeu. Et il a relevé le défi haut la main en touchant la barre transversale trois fois ! Il a donc empoché comme promis les 50 000 euros. C’est la première fois en France qu’un spectateur réussit à remporter cette somme. Nicolas Siffre adore le foot et joue au ballon rond depuis l’âge de 6 ans.

Cela dit, il avoue ne pas s’être entraîné tous les jours : « En fait, j’ai fait une fois une séance de cinq minutes. Il y a une grosse part de chance… Je ne réalise pas. Montpellier a perdu mais, limite, ça passe inaperçu. C’est un truc de fou, jamais je n’ai gagné une aussi grosse somme ! » Son équipe s’est inclinée mais il est malgré tout très heureux, et on le comprend. Bravo !

Source :

Midi Libre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here