Accueil International Un homme tué par la police après avoir attaqué un centre de...

Un homme tué par la police après avoir attaqué un centre de détention pour immigrés à Tacoma

492
Source : Pixabay. Un homme armé tué par la police.

Un homme armé qui a attaqué un centre de détention pour immigrés dans la ville américaine de Tacoma a été abattu par les forces de police. La police a déclaré avoir reçu des informations selon lesquelles un homme armé d’un fusil aurait lancé des engins incendiaires au centre de détention samedi.

Il a ensuite été identifié comme étant Willem Van Spronsen, qui aurait été impliqué dans une manifestation antérieure au centre. La fusillade a eu lieu un jour avant le début d’une opération de déportation majeure. Les perquisitions des responsables de l’immigration et des douanes cibleront des centaines de familles d’immigrés dans 10 villes qui ont récemment été expulsés, mais n’ont pas encore quitté le pays.

Les déclarations de la police

Un porte-parole de la police a déclaré que l’incident survenu samedi avait eu lieu plusieurs heures après un rassemblement pacifique organisé devant les locaux des responsables pour protester contre les détentions d’immigrants.

Ci-dessous les détails de cette nouvelle en anglais :

Dans une déclaration, le département de police de Tacoma a indiqué que les quatre policiers impliqués dans la fusillade avaient été mis en congé administratif, conformément à la procédure habituelle en la matière, et qu’une enquête était en ours sur cet incident.

Quelle est la politique de Trump en matière de migration ?

Le président Donald Trump a toujours adopté une position dure en matière d’immigration et, au cours de sa campagne électorale, a fait de la construction d’un mur le long de la frontière mexicaine un engagement essentiel.

Plus tôt cette année, il a déclaré une situation d’urgence nationale à la frontière sud des États-Unis, affirmant qu’il avait besoin de pouvoirs spéciaux pour construire le mur permettant de mettre fin à toute migration illégale. Les politiques controversées mises en œuvre par son administration ces dernières années incluent des poursuites contre les adultes qui franchissent illégalement la frontière, entraînant la séparation des enfants de leurs parents.

Source :

BBC