Accueil Langues Pourquoi l’avenir du français est en Afrique ?

Pourquoi l’avenir du français est en Afrique ?

Source : Pixabay. L'Afrique est l'avenir de la langue française.

Le président français a décrit l’Afrique comme le continent du futur, mais elle pourrait aussi sauver la langue de son pays du déclin qu’elle vit ailleurs dans le monde. Quand Dakar se lève chaque matin, le premier port d’escale est la boulangerie pour une baguette de pain. Tout en discutant des services téléphoniques fournis par Orange, un résident affamé de la capitale sénégalaise pourrait s’arrêter pour obtenir de l’argent dans les agences locales de la Société Générale ou de BNP Paribas, ou se rendre dans un supermarché Auchan ou Carrefour.

En apparence, la France garde le contrôle de ses anciennes colonies. Les grandes entreprises françaises de télécommunications, les banques et les géants de la grande distribution sont omniprésents dans les pays tels que le Sénégal.

Taux de natalité élevé

Il y a 300 millions de francophones dans le monde aujourd’hui, en hausse de près de 10 % depuis 2014, et une enquête récente a montré que 44 % d’entre eux vivent en Afrique subsaharienne. D’ici 2050, 85 % des francophones pourraient vivre sur le continent, selon une estimation d’une organisation qui surveille les statistiques sur les personnes qui parlent le français.

Ci-dessous une vidéo en anglais parlant de ces faits :

Les experts ont affirmé que ce phénomène est dû au taux de natalité élevé dans les pays africains francophones et, dans une certaine mesure, aux nouvelles personnes qui apprennent la langue.

Un continent de polyglottes

Pour de nombreux observateurs, cette évolution constante remet en question le rôle de certains des gardiens les plus rigides de la langue française. Parmi eux, l’Académie française, une institution basée à Paris, publie des édits sur l’usage du français qui vont souvent à l’encontre d’un usage familier.

L’Académie à récemment décrété que les titres d’emploi pouvaient être rendus féminins pour la première fois. Ainsi, une femme ministre peut désormais être qualifiée de la ministre plutôt que madame le ministre.

Source :

BBC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here