Accueil Géopolitique Trump et Kim dînent ensemble avant le sommet au Vietnam

Trump et Kim dînent ensemble avant le sommet au Vietnam

71
Source : Pixabay. Un sommet entre les dirigeants américains et nord-coréens.

Le président américain et le chef de la Corée du Nord ont entamé mercredi leur sommet très médiatisé avec de brefs entretiens, suivis d’un dîner. Ils devraient discuter d’une feuille de route pour débarrasser la péninsule coréenne de l’arme nucléaire lors de la réunion de deux jours à Hanoi, la capitale du Vietnam.

Avant sa rencontre avec M. Kim, Donald Trump a rencontré le premier ministre vietnamien et d’autres responsables politiques. Les deux hommes ont ensuite dîné dans l’hôtel cinq étoiles Metropole à Hanoi. Donald Trump a tweeté mercredi matin pour louer le pays hôte. Il a déclaré que le Vietnam est un pays prospère comme peu d’endroits au monde. La Corée du Nord connaîtrait le même développement, et très rapidement, si elle se mettait à la dénucléarisation, a ajouté le président américain.

Comment va se dérouler le sommet ?

Leur première rencontre sera un entretien individuel. Il sera suivi d’un dîner avec leurs collaborateurs. Les deux dirigeants assisteront à une série de réunions ensemble, mais leur ordre du jour exact est inconnu.

Voici une vidéo en anglais montrant l’arrivée des deux dirigeants :

On s’attend à ce que tous les événements majeurs aient lieu au courant de cette semaine. Les médias nord-coréens ont félicité M. Kim d’avoir effectué ce voyage. Le journal Rodong Sinmun lui a consacré quatre des six pages.

Pourquoi avoir choisi le Vietnam ?

La réunion devrait s’appuyer sur les acquis de ce qui a été réalisé lors du sommet de Singapour en juin dernier. Ce sommet a débouché sur un accord vague, dans lequel les deux dirigeants ont convenu de travailler à la dénucléarisation, sans préciser ce que cela impliquerait.

Le Vietnam est un endroit idéal pour plusieurs raisons. Il entretient des relations diplomatiques avec la Corée du Nord et les États-Unis, même s’il a déjà été un ennemi des Américains. Le Vietnam pourrait être utilisé par le gouvernement américain comme un exemple de la coopération entre deux pays et du rejet de leurs griefs antérieurs.

Source :

BBC