Accueil La Newsly Room Géopolitique Une princesse sera ambassadrice de l’Arabie Saoudite aux États-Unis

Une princesse sera ambassadrice de l’Arabie Saoudite aux États-Unis

70
Source : Pixabay. Nomination d'une princesse au poste d'ambassadrice du pays.

L’Arabie Saoudite a annoncé que la princesse Rima Bint Bandar al-Saud deviendrait sa prochaine ambassadrice aux États-Unis. Elle est la première femme à assumer le rôle d’ambassadrice du royaume. Sa nomination a été rendue publique par décret royal samedi. La princesse Rima a passé une partie de son enfance à Washington.

Elle assume ce rôle à un moment difficile, alors que le pays tente de réprimer le tollé international suscité par la mort du journaliste Jamal Khashoggi. Après avoir donné des explications contradictoires sur ce qui s’est passé, le royaume a finalement admis que Khashoggi, qui était autrefois un initié de la famille royale, avait été assassiné après être entré au consulat du pays à Istanbul l’année dernière.

Une affaire intrigante

Avant sa mort, le journaliste était éditorialiste pour le journal Washington Post, où il critiquait fréquemment le gouvernement saoudien.  L’Arabie Saoudite a nié que le prince héritier Mohammed Bin Salman soit impliqué dans son décès, une affirmation sur laquelle le service de renseignement américain a jeté un doute.

Voici une vidéo en anglais relatant cette annonce :

Les législateurs américains ont tenté de faire pression sur la Maison Blanche pour qu’elle enquête sur  l’affaire. Récemment, des membres du Congrès ont également enquêté sur les relations américano-saoudiennes dans d’autres domaines, notamment la technologie nucléaire et la guerre au Yémen.

Sur les traces du père

La princesse Rima prendra le relais du frère cadet du prince héritier, le prince Khalid bin Salman, qui a été nommé vice-ministre de la Défense. Elle suit les traces de son père, Bandar bin Sultan al Saoud, qui a occupé le poste d’ambassadeur des États-Unis de 1983 à 2005.

En raison de son rôle, elle a passé une partie de son enfance dans le pays. Elle a également obtenu un baccalauréat des arts à l’université de Washington. Depuis son retour à Riyad en 2005, la princesse Rima a travaillé dans les secteurs privé et public.

Source :

BBC