Accueil Le saviez-vous? L’urgence des îles russes face à l’invasion des ours polaires

L’urgence des îles russes face à l’invasion des ours polaires

64
PARTAGER
Source : Pixabay. Les ours polaires fuient leur habitat naturel.

Une région russe reculée se trouve actuellement dans un état d’urgence suite à l’apparition de dizaine d’ours polaires dans les habitations des humains, ont indiqué des responsables locaux. Les autorités des îles Novaya Zemlya, qui abritent quelques milliers de personnes, ont indiqué que des ours avaient attaqué des personnes et pénétré dans des bâtiments résidentiels et publics.

Les ours polaires seraient touchés par le changement climatique et de plus en plus obligés de quitter leur territoire pour trouver de la nourriture. La Russie les classe comme des espèces en voie de disparition. La chasse aux ours est interdite et l’agence fédérale de l’environnement a refusé de délivrer des permis pour leur chasse.

Des mesures drastiques pourraient être prises

Les ours avaient eu peur des patrouilles de police et des signaux étaient utilisés pour les avertir. Par ailleurs, si ces mesures n’ont aucun effet, les autorités pourraient abattre les ours polaires présents dans leur région.

Voici une vidéo en anglais relatant ces faits :

Ils disent que, si d’autres moyens d’effrayer les ours échouent, un abattage pourrait être la seule solution. La principale agglomération de l’archipel, Belushya Guba, a signalé la présence de 52 ours dans son voisinage, dont 6 à 10 en permanence.

Les habitants ont peur des ours

Le chef de l’administration locale, Vigansha Musin, a déclaré que plus de cinq ours se trouvaient sur le territoire de la garnison militaire locale, où sont basées les forces de défenses aériennes. Son adjoint a indiqué que la vie locale était perturbée par cette menace.

Les gens ont peur, ils ont peur de sortir de chez eux, leur routine quotidienne est brisée et les parents ne veulent pas laisser leurs enfants aller à l’école. Avec la diminution des glaces dans l’Arctique, les ours polaires sont obligés de changer leurs habitudes de chasse et de passer plus de temps sur terre à chercher de la nourriture, ce qui les rend potentiellement dangereux.

Source :

BBC