Accueil La Newsly Room International Les pourparlers vont débuter sur le nucléaire en Corée du Nord

Les pourparlers vont débuter sur le nucléaire en Corée du Nord

30
PARTAGER
Source : Pixabay. Un haut responsable américain se rend en Corée du Nord.

L’envoyé spécial américain pour la Corée du Nord se trouve à Pyongyang pour des entretiens, ouvrant la voie à un deuxième sommet. M. Biegun est arrivé au moment même où le président américain, Donald Trump a confirmé qu’il rencontrerait Kim Jong-un, au Vietnam, le 27 février.

Les deux dirigeants s’appuieront sur les engagements vagues de dénucléarisation pris lors de leur réunion à Singapour en juin dernier. Pendant ce temps, l’ONU a averti que la Corée du Nord poursuivait son programme nucléaire et enfreignait les sanctions. Le rapport indique que des actions telles que le transfert illégal de marchandises interdites en mer pourraient rendre les sanctions, le principal moyen utilisé par la communauté internationale pour faire pression sur la Corée du Nord, inefficaces.

Des actions concrètes

Le sommet de Singapour a généré une couverture et un optimisme significatifs, mais il n’a apporté que très peu de développements concrets. Les deux parties ont déclaré être engagées dans la dénucléarisation, mais sans donner de détails sur la manière dont cela serait effectué ou contrôlé.

Voici les détails de cette nouvelle en anglais :

Les experts soulignent que, malgré la déclaration de M. Trump selon laquelle la Corée du Nord n’est plus une menace nucléaire, le pays n’a jamais confirmé qu’il renoncerait à son programme d’armement nucléaire sans des concessions similaires de la part des États-Unis.

Une diplomatie inefficace ?

Le rapport de l’ONU indique ce qui est pour beaucoup évident. Les programmes de missiles nucléaires et balistiques de la Corée du Nord restent intacts, malgré les progrès énormes salués par le gouvernement Trump.

Mais les promesses de Pyongyang, qu’on a entendues des Sud-Coréens ou des Américains, étaient très spécifiques. Ils ont déclaré qu’ils allaient détruire un site d’essais nucléaires et démanteler un site de lancement de roquettes. Les Nord-Coréens n’ont à aucun moment affirmé qu’ils remettraient toutes leurs armes ni qu’ils cesseraient de les construire. C’est pourquoi l’obtention d’un rapport détaillé est si importante.

Source :

BBC