Accueil La Newsly Room International Les femmes pompiers prouvent leur existence à une petite fille

Les femmes pompiers prouvent leur existence à une petite fille

30
PARTAGER
Source : Pixabay. Les femmes pompiers ont répondu à l'appel d'une petite fille.

Des pompiers ont publié de photos d’elles sur les réseaux sociaux après qu’une fillette de quatre ans a déclaré qu’elle pensait que seuls les hommes pouvaient faire ce travail. Hannah Summers, de Londres, a raconté que sa fille Esme souhaitait être un garçon pour devenir pompier, car elle ne voyait que des hommes dans les livres qu’elle lisait.

Cela a incité les femmes pompiers du pays à publier des vidéos et des images sur Twitter pour prouver leur existence. Mme Summers a plus tard tweeté qu’elle est fermement convaincue que sa petite peut devenir pompier.

Les femmes pompiers ont répondu à l’appel

Vendredi, Mme Summers a demandé sur Twitter s’il y avait des livres ou des vidéos avec des femmes pompiers. Elle a déclaré que sa fille de quatre ans est rentrée à la maison hier en disant qu’elle voulait être un garçon pour pouvoir devenir pompier.

Voici les détails de cette nouvelle en anglais :

Lorsqu’elle a dit que les filles peuvent aussi être des pompiers, sa fille a répondu qu’elle a vu dans des livres qu’ils sont tous des garçons et ne souhaitait pas être la seule fille. Le service de pompiers de West Midland a été l’un des premiers à répondre avec une vidéo portant les messages de pompiers en service.

Les femmes font toujours face à certaines difficultés

Il ne fallut pas longtemps avant que d’autres services de pompiers ne lui répondent, même d’autres pays comme les États-Unis. Les pompiers de Londres en poste à Ealing ont tweeté qu’ils sont des pompiers dans la capitale britannique et sont des filles.

Le conseil national des chefs de pompiers a salué la vidéo mais a indiqué qu’il restait encore beaucoup à faire pour recruter des femmes dans les services d’incendie. Selon le conseil, 95 % des pompiers au Royaume-Uni sont des hommes et des blancs. Actuellement, seulement 8 % des membres du personnel sont des femmes.

Source :

BBC