Accueil Le saviez-vous? Les hackers de Fortnite gagnent des milliers d’euros par semaine

Les hackers de Fortnite gagnent des milliers d’euros par semaine

14
PARTAGER
Source : Pixabay. Les hackers piratent les comptes des joueurs sur Fortnite.

À partir de 14 ans, des enfants gagnent des milliers d’euros par semaine dans le cadre d’un réseau mondial de piratage informatique construit autour du célèbre jeu vidéo Fortnite. Une vingtaine de pirates ont indiqué qu’ils volaient les comptes privés des joueurs et les revendaient enligne.

Fortnite est un jeu gratuit, mais on estime qu’il a réalisé plus de 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires grâce à la vente de skins, qui modifient le look d’un personnage, et d’autres ajouts. Cela alimente un marché noir en pleine croissance. Les pirates peuvent vendre des comptes de joueurs pour seulement 100 euros, en fonction de leur contenu.

Un sentiment horrible

Un pirate informatique britannique a déclaré qu’il avait été impliqué à l’âge de 14 ans plus tôt cet été, alors qu’il était lui-même victime d’un piratage. Parlant de sa chambre via un chat vidéo, portant une casquette de baseball et un bandana pour cacher son identité, l’adolescent a expliqué qu’il avait dépensé environ 50 euros de son argent de poche pour constituer une collection de personnages, après être réveillé par un message.

Voici les détails de cette nouvelle en anglais :

Le courriel disait que son mot de passe avait été changé et qu’une autre personne avait ajouté une authentification à deux niveaux. C’était vraiment horrible, a-t-il affirmé. L’authentification à deux niveaux signifiait que l’on ne pouvait accéder à son compte qu’en saisissant un code envoyé à une adresse électronique ou à une application enregistrée par l’auteur.

Une pratique de plus en plus courante

Les infractions de ce type relèvent de la loi sur l’utilisation abusive d’informatique et sont passibles d’une peine de prison de deux ans.Certains pirates ne montrent aucun signe de remords ou d’inquiétude. L’un des plus prolifiques est un Slovène de 17 ans, qui vend via son propre site Web.

Il ne peut pas se faire prendre, car personne ne le contrôle. Au milieu des coups de feu et de la construction du mur, il a déclaré avoir gagné 16 000 euros au cours des sept derniers mois. Ceci n’est pas un cas isolé, car d’autres personnes pirates ce genre d’informations pour les vendre.

Source :

BBC