Accueil Le saviez-vous? Les pistolets à plomb sont-ils autorisés en France ?

Les pistolets à plomb sont-ils autorisés en France ?

13
PARTAGER

Les armes à feu sont soumises à une réglementation stricte en France. L’achat, la possession et le port de ces armes sont légiférés, et en cas de contrôle par les forces de l’ordre, il faut être en mesure de présenter les justificatifs nécessaires. Alors, les pistolets à plomb sont-ils autorisés en France ?

Le port d’arme à feu en France

Pour commencer, il est important de préciser que le port d’armes à feu, pistolets à plomb et autres (voir ici) est complètement interdit en public. En effet, les armes à feu sont dangereuses autant pour le porteur que pour les personnes environnantes, il n’est donc pas autorisé d’en porter une sur soi. Seul le transport d’arme entre une armurerie, un stand de tir ou un lieu de chasse et votre domicile est autorisé.

Quant à l’achat et à la possession d’une arme à plomb, ils sont limités. Pour comprendre cette limitation, il faut saisir la catégorisation des armes à feu.

Les différentes catégories d’armes à feu

Les armes à feu se répartissent en 4 catégories, désignées par les lettres A à D.

  • La catégorie A désigne des armes de guerre. Explosifs, munitions incendiaires, perçantes ou anti-tank… ces armes ne sont pas autorisées au public et il est strictement interdit d’en posséder une à titre privé sauf dérogation particulière. Aucune arme à plomb n’entre dans cette catégorie.
  • La catégorie B désigne des armes pour le tir sportif. Il s’agit le plus souvent de carabines de précisions, mais il est possible de retrouver également des pistolets. Ils ne tireront cependant pas des munitions à plomb, mais des balles réelles. Pour pouvoir en faire l’acquisition, il faut disposer d’une autorisation de la préfecture, délivrée uniquement selon de nombreuses conditions que vous pouvez découvrir sur cette page du Service Public, dans la catégorie « Pièces à fournir ».
  • La catégorie C représente des armes pour la chasse et le tir sportif également. Elles nécessitent, pour pouvoir être achetées et possédées, de posséder un permis de chasse dont la cotisation a été payée pour l’année, ou d’une licence de tir valide de l’année en cours. Aucun pistolet à plomb ne fait partie de cette catégorie non plus, elle concerne plutôt de nombreuses carabines à plomb.
  • La catégorie D regroupe donc tous les pistolets à plomb désignés comme des armes. Il s’agit d’armes qui sont accessibles uniquement aux adultes. La catégorie D est donc la plus simple d’accès, et également la moins dangereuse de toutes les catégories.

Certaines armes ne sont même pas catégorisées, il s’agit principalement d’armes très peu puissantes qui peuvent être maniées par des personnes de moins de 18 ans. Dans le cas où vous voudriez offrir l’une de ces armes à un proche, passez en revue toutes les règles de sécurité concernant les armes à feu : ne pas viser les yeux, respecter une distance de sécurité, etc. Il est important de respecter les règles de sécurité essentielles lors de la manipulation d’une arme à feu.

Le port des pistolets à plomb en France

La plupart des pistolets à plomb font donc soit partie de la catégorie D, soit sont non-catégorisés. Pour savoir si votre arme à plomb fait partie de la catégorie D ou non, il existe un moyen très simple : vérifier sa puissance. Une arme à plomb d’une puissance supérieure à 2 joules et inférieure à 20 joules est une arme D. À 20 joules ou au-dessus, il s’agit d’une arme de catégorie C. En dessous de 2 joules, il s’agit d’une arme non catégorisée. Sauf exception, vous ne trouverez aucun pistolet à plomb de plus de 19,9 joules.