Accueil Le saviez-vous? Changement climatique : le réchauffement va accentuer la vague de chaleur au...

Changement climatique : le réchauffement va accentuer la vague de chaleur au Royaume-Uni

106
PARTAGER
Source : Pixabay. Les effets des changements climatiques sur la température.

Le changement climatique a considérablement augmenté les chances d’avoir des vagues de chaleur en été au Royaume-Uni. Une étude réalisée par le Met Office a indiqué que la chaleur record enregistrée en 2018 était environ 30 fois plus probable en raison des émissions résultant des activités humaines.

Sans le réchauffement, les chances d’une vague de chaleur au Royaume-Uni au cours d’une année donnée étaient inférieures à un demi pour cent. Mais le changement climatique signifie que cette proportion est passée à 12 %, soit environ une fois tous les huit ans.

Un été 2018 très chaud au Royaume-Uni

L’été 2018 a été le plus chaud pour le Royaume-Uni. Il était au même niveau que les années 1976,2003 et 2006. Les fortes températures qui ont sévi dans la plupart des régions du pays ont culminé le 27 juillet, date à laquelle 35,6 ° ont été enregistrés à Felsham dans le Suffolk.

Ci-dessous les détails de cette nouvelle en anglais :

Les chercheurs ont maintenant analysé les données observées à l’aide de modèles climatiques capables de simuler le monde avec ou sans impact des émissions de gaz à effet de serre. Le changement climatique a rendu beaucoup plus probable la vague de chaleur de cet été, environ 30 fois plus que si nous n’avions pas modifié notre climat en émettant des CO2, a indiqué le professeur Peter Stott, du Met Office.

Que s’est-il passé sans le réchauffement ?

Les chercheurs disent que dans un monde sans réchauffement, les chances d’avoir une vague de chaleur sont d’environ 0,4 % par an. Le changement climatique a considérablement fait pencher la barre des 12 % chaque année.

Une analyse antérieure réalisée plus tôt cette année par le groupe World Weather Attribution avait estimé que les changements climatiques avaient rendu les chances d’un été caniculaire deux fois plus probables. Même si certaines personnes peuvent penser que des étés très chauds au Royaume-Uni seraient une bonne chose, le professeur Stott a affirmé que ce n’était pas un développement positif.

Source :

BBC