Accueil La Newsly Room International Caravane de migrants : un groupe de Mexicains prend d’assaut la frontière...

Caravane de migrants : un groupe de Mexicains prend d’assaut la frontière américaine

60
PARTAGER
Source : Pixabay. Les migrants souhaitant entrer aux États-Unis ont été stoppés par les autorités mexicaines.

Le Mexique a déclaré avoir déporté près de 100 migrants un jour après avoir tenté de prendre d’assaut la frontière américaine. Le groupe, parmi des milliers de migrants se dirigeant vers les États-Unis, a été arrêté après avoir tenté de franchir la frontière violemment et illégalement.

Une vidéo montre des dizaines de personnes qui courent vers la barrière frontalière près de la ville de Tijuana. Les agents des services frontaliers américains ont utilisé des gaz lacrymogènes pour les repousser et ont affirmé que certains avaient lancé des pierres. Le président américain Donald Trump a réitéré la menace qu’il avait faite la semaine dernière de fermer complètement la frontière.

Qui sont les migrants ?

La tension monte à la frontière américano-mexicaine depuis l’arrivée de près de 7 500 migrants au cours des dernières semaines. Les migrants, pour la plupart originaires du Honduras, mais aussi du Guatemala et d’El Salvador, ont affirmé qu’ils fuyaient les violences dans leur pays d’origine et cherchaient à améliorer leur vie et celle de leurs familles.

Ci-dessous une vidéo en anglais relatant ces faits :

Ils ont voyagé en grands groupes, surnommés « caravanes », sur plus de 4 000 km. La plupart souhaitaient se rendre aux États-Unis, où ils prétendaient vouloir demander l’asile. Parmi eux se trouvent de nombreuses familles avec de jeunes enfants.

Comment les événements se sont-ils déroulés ?

Un groupe d’au moins 500 migrants a rejoint dimanche Tijuana. Le ministre mexicain de l’Intérieur, Alfonso Navarrete, a déclaré que les migrants avaient demandé de l’aide pour organiser la manifestation, mais auraient été encouragés par certains des dirigeants du mouvement à se scinder en différents groupes afin de pouvoir franchir la frontière.

La marche a commencé pacifiquement avec des migrants portant des bannières favorables à l’immigration. Mais une fois qu’ils ont réussi à franchir le cordon de sécurité, la marche s’est rapidement transformée en une course folle vers la frontière.

Source :

BBC