Accueil La Newsly Room International Un glissement de terrain à Rio de Janeiro fait 10 morts

Un glissement de terrain à Rio de Janeiro fait 10 morts

97
PARTAGER
Source : Pixabay. Un glissement de terrain fait de nombreux morts au Brésil.

Les sauveteurs recherchent des survivants d’un glissement de terrain qui a tué 10 personnes, dont au moins un enfant, au Brésil. L’incident s’est produit à Rio de Janeiro aux premières heures de samedi, après deux jours de fortes pluies.

Selon les pompiers locaux, un rocher a glissé sur une pente et heurté un groupe de maisons dans la ville de Niteroi. Les volontaires ont rejoint les pompiers et les forces de l’ordre pour aider à enlever la boue et les débris. Selon le média local Globo, le groupe travaillait en silence pour pouvoir entendre toutes les victimes qui pourraient encore être sous la terre.

Quelques personnes sauvées

Des tours d’éclairage ont été assemblées afin que la recherche puisse se poursuivre jusqu’à samedi soir et dimanche matin. D’après les médias locaux, au moins 11 personnes ont été sauvées, dont au moins deux enfants. La plupart de ces survivants auraient été découverts avec l’aide des chiens.

Voici les détails de cette triste nouvelle en anglais :

Un certain nombre de maisons et une pizzeria auraient été touchées par le glissement de terrain. Le Brésil est souvent confronté à des glissements de terrain et des inondations. D’ailleurs, le plus meurtrier a eu lieu en 2011, lorsque des collines entières se sont effondrées après de fortes pluies, faisant près de 1 000 morts à Rio de Janeiro.

Tous se sont unis pour essayer de sauver les survivants

Le plus surprenant après cet incident est la volonté des habitants à s’entraider pour essayer de retrouver les survivants. D’ailleurs, toute la communauté de la ville s’est donné la main afin d’enlever les boues.

De nombreuses maisons ont été touchées par ce glissement de terrain. Les recherches se poursuivent encore et on ne sait pas encore précisément le nombre de victimes. Mais les autorités s’attendent cependant à voir quelques dizaines de morts.

Source :

BBC