Accueil La Newsly Room International Ce pédophile avait 14 millions de fichiers pédopornographiques

Ce pédophile avait 14 millions de fichiers pédopornographiques

355
PARTAGER
Pixabay - babawawa

Un homme âgé de 59 ans et originaire de Philadelphie aux États-Unis vient tout juste d’être condamné à 100 ans de prison après avoir été mis en examen pour pédophilie il y a quelques années. Ce que les enquêteurs ont découvert chez lui fait réellement froid dans le dos et les procureurs parlent d’une affaire historique en matière de pédopornographie.

Une affaire médiatisée

Aux États-Unis, cet homme défraie la chronique depuis plusieurs semaines maintenant. En effet, Lawrence Jamieson, 59 ans, vient d’être condamné à 100 ans de prison pour détention d’images pédopornographiques. Et attention, on ne parle pas de quelques photos… En effet, ce sont 14,4 millions de fichiers qui ont été retrouvés chez lui par les enquêteurs.

Le tribunal de Pennsylvanie n’a pas laissé la moindre chance à l’homme qui de toute manière avait choisi de plaider coupable pour crimes sexuels et pédophilie. Les images avaient été découvertes à son domicile en septembre 2017 et on trouvait notamment des vidéos d’enfants et de nourrissons victimes d’abus sexuels.

Pixabay – babawawa / L’homme a été condamné à 100 ans de prison.

Une collection de l’horreur

L’homme a expliqué avoir débuté cette honteuse collection il y a15 ans et avait pour seule et unique ambition de l’alimenter chaque jour. C’était son passe-temps favori… Lorsqu’il a été arrêté par la police, Lawrence Jamieson tentait de piéger une jeune fille mineure pour abuser d’elle et récupérer des images de son viol. Dirigeant d’une entreprise de construction, les policiers ont également découvert environ 1 000 DVD pornographiques à son domicile.

Les procureurs en charge du dossier avouent que c’est la plus grande affaire de pédophilie jamais vue aux États-Unis et sont encore sous le choc après avoir vu ces images terribles et absolument terrifiantes. Fort heureusement, ce monstre ne sortira jamais de prison.

Les affaires de pédophilie sont jugées très sévèrement outre-Atlantique et les peines de prison laissent généralement peu de chances aux criminels de revoir un jour l’extérieur.

Source :

CloserMag