Accueil La Newsly Room Géopolitique L’animateur radio Alex Jones est interdit sur Twitter

L’animateur radio Alex Jones est interdit sur Twitter

128
PARTAGER
Source : Pixabay. Alex Jones est banni de Twitter.

Twitter a affirmé avoir définitivement suspendu les comptes d’Alex Jones et de son site Web Infowars. Il aurait notamment violé la politique de Twitter, a indiqué la société. Un certain nombre de géants de la technologie, dont Facebook et YouTube, ont également supprimé le contenu du théoricien du complot le mois dernier, invoquant des propos haineux.

L’animateur de radio est surtout connu pour avoir diffusé des allégations apparemment non fondées sur des événements tragiques, dont le 11 septembre. Il est actuellement poursuivi en justice pour diffamation par les parents de deux enfants tués dans les tirs de 2012 à l’école élémentaire Sandy Hook, dont il a affirmé à plusieurs reprises qu’il s’agissait d’un canular. 20 enfants de moins de 7 ans et 6 adultes sont morts lors de l’attaque.

Une décision fondée

Les propos de l’animateur radio sont très surprenants. Twitter a déclaré que l’interdiction était le résultat de nouveaux rapports de tweets et de vidéos publiés jeudi qui violent leur politique d’utilisation. D’autre part, le réseau social a aussi indiqué des violations passées.

Voici une vidéo en anglais relatant cette affaire :

Cependant, Twitter n’a pas précisé ces violations. La société américaine a ajouté qu’en général elle ne commente pas les mesures de suspension contre les comptes individuels, mais étant donné l’intérêt général dans cette affaire, elle se devait de le faire.

Quel genre de publications Jones a fait ?

Alex Jones utilise principalement son compte Twitter pour partager des contenus et des vidéos d’Infowars avec ses 850 000 abonnés, et promeut les théories du complot, notamment contre les libéraux, les migrants et les musulmans.

En juillet, il a déclaré que les démocrates prévoyaient de lancer une guerre civile le jour de l’indépendance des États-Unis. L’année dernière, il a tweeté que les musulmans anglais exigeaient la conversion à l’islam de la reine. Beaucoup de déclarations qui ne sont souvent pas fondées.

Source :

BBC