Accueil La Newsly Room International Le corps de sa femme était dans une valise à côté de...

Le corps de sa femme était dans une valise à côté de son bureau

45
PARTAGER
Pixabay - Free-Photos

Les enquêteurs de la ville de Hong Kong ont fait une macabre découverte dans le bureau d’un professeur de l’Université. Une valise sentant particulièrement mauvais a été ouverte et elle contenait un corps en état avancé de décomposition.

Une terrible découverte

C’est ce mercredi 29 août 2018 que les policiers ont fait la découverte. Ils ont récupéré un mandat d’arrêt pour fouiller les bureaux d’un éminent professeur d’Université appelé Cheung Kie-chung et âgé de 53 ans. Dans une valise près du bureau du professeur se trouvait le corps de son épouse. Elle avait un câble électrique autour du cou et son corps était en décomposition. C’est l’odeur qui a alerté le voisinage.

Le professeur aurait donc tué son épouse. Il avait signalé sa disparition le 20 août dernier. Il avait alors déclaré qu’ils s’étaient disputés, car les WC n’étaient pas propres et qu’une violente altercation s’en était suivie. La femme aurait alors quitté le domicile familial et il n’aurait plus eu aucune nouvelle. Malheureusement, ça ne s’est pas vraiment déroulé ainsi…

Pixabay – PublicDomainPictures / Il aurait étranglé sa femme avec un câble électrique.

Un meurtre de sang-froid

Les vidéos de surveillance de l’immeuble ont révélé que ce soir-là, la femme n’avait pas quitté l’appartement. Ce qui ne confortait donc pas la thèse du professeur. En revanche, lui en était sorti dans la nuit avec une grosse boîte en bois. Cette dernière contenait sans doute le corps de son épouse. Il aurait cherché à s’en débarrasser, mais il n’aurait pas trouvé d’idée pour mettre son plan à exécution.

Cheung Kie-chung a donc tout simplement décidé de la stocker dans son bureau à l’université. Un plan qui manifestement n’était pas franchement abouti ! L’homme a été arrêté et devrait être jugé en comparaison immédiate dans les jours à venir pour un meurtre au premier degré.

D’après les premiers éléments de l’enquête, la femme a été étranglée. Quelle histoire sordide…

Source :

Le Parisien