Accueil La Newsly Room International Soupçonné du meurtre d’un enfant, il est arrête 20 ans plus tard

Soupçonné du meurtre d’un enfant, il est arrête 20 ans plus tard

302
PARTAGER
Twitter - policia

C’est l’aboutissement d’une enquête qui aura duré 20 ans. En effet, le meurtre d’un jeune garçon commis aux Pays-Bas en 1998 est enfin résolu. Le criminel qui avait été identifié depuis longtemps vient d’être arrêté en Espagne. Il a été écroué et sera livré à la justice néerlandaise.

Une histoire sordide

Tout avait commencé en août 1998 lorsqu’un jeune garçon âgé de 11 ans a disparu d’un camp de jeunesse. Les faits se sont déroulés dans la province de Limbourg, dans le sud des Pays-Bas. Le corps de ce dernier, nommé Nicky Verstappen, a été retrouvé le lendemain. Il avait été sexuellement agressé avant d’être sauvagement assassiné.

Une enquête de grande envergure avait alors été lancée. Tout le pays avait été choqué par cette affaire très médiatisée. Quelques jours plus tard, les enquêteurs néerlandais avaient officiellement identifié le suspect. Il s’agissait de Jos Brech. Cet homme, qui travaillait chez les scouts, était un expert en survie et a tout simplement disparu.

Une longue enquête

L’homme a été très malin. Il a été aperçu en France, mais il ne laissait jamais de trace précise. Il semble qu’il vivait toutefois dans les Vosges, dans un chalet. Mais finalement, ce dimanche 26 août, il a été officiellement arrêté en Espagne. La police de Limbourg a diffusé un communiqué officiel : « Jos B., 55 ans, suspect dans la mort de Nicky Verstappen, a été arrêté en Espagne dimanche après-midi. Il a été écroué et sera livré aux Pays-Bas. » 

C’est un pays tout entier qui est soulagé et heureux de voir ce meurtrier enfin entre les mains de la police. Le fugitif devrait passer le reste de sa vie en prison, mais le jugement aura lieu aux Pays-Bas d’ici quelques mois. Les journalistes du pays sont rapidement sortis du silence sur Twitter notamment pour féliciter les forces de l’ordre qui ont fini par rattraper le criminel.

C’est donc une longue affaire qui se termine enfin. Il aura fallu du temps pour le coincer, mais c’est maintenant chose faite et justice sera rendue à ce petit garçon qui n’avait rien demandé à personne.