La technologie Wi-Fi pour détecter des armes et des bombes

151
PARTAGER
Source : Pixabay. La connexion Wi-Fi pour identifier des bombes.

Une technologie a été développée par des ingénieurs afin de détecter, sans fouille, des armes ou des bombes. Actuellement, cet outil est déjà utilisé pour regarder des séries en streaming, travailler dans des espaces verts ou se connecter à Internet. Il s’agit de la connexion Wi-Fi.

Mais sera-t-elle capable d’empêcher une attaque terroriste dans le futur ? C’est ce qu’un collectif de chercheurs a affirmé. D’ailleurs, les travaux réalisés par cette équipe ont déjà reçu le prix du meilleur article scientifique. Il est possible d’identifier un objet particulier dans un bagage fermé grâce à cette technologie.

Un système très avantageux dans les aéroports

Selon ces chercheurs, le Wi-Fi aurait la capacité d’identifier des objets suspects dans 99 % des cas. Il permettrait de détecter les liquides et métaux. D’autre part, le Wi-Fi serait aussi capable de déterminer la taille d’un objet ou le volume d’un produit.

Source : Pixabay. Le Wi-Fi pour combattre le terrorisme.

Dans une société faisant face à de nombreuses attaques terroristes, cette solution s’avère particulièrement intéressante. D’ailleurs, on peut parfaitement déployer ce système à l’entrée de grands événements ou dans les aéroports. L’utilisation d’ondes et de rayons divers est très fréquente pour la lutte contre le terrorisme. Mais cette technologie offre des avantages multiples.

Une alternative efficace aux fouilles

Contrairement à certaines mesures pour limiter les risques d’attaques terroristes, la détection via le Wi-Fi reste une solution moins intrusive. Pour certaines personnes, les fouilles peuvent être considérées comme une atteinte à la vie privée. Un cas similaire a en effet eu lieu en Floride lors d’une fusillade dans un lycée.

Les personnes doivent porter des sacs transparents pour voir leur contenu dans cet établissement. Ainsi, avant une fouille manuelle, ce système permettra d’éviter d’arriver à une telle pratique. Le Wi-Fi aiderait donc à détecter les objets suspects et contribuerait à un contrôle plus efficace.

Source :

LeParisien