Carte génétique du blé pour aider à nourrir le monde

178
PARTAGER
Source : Pixabay. Les chercheurs veulent développer de nouvelles variétés de blé résistantes aux changements climatiques.

Les chercheurs se lancent aujourd’hui dans une course effrénée pour tenter de développer un blé résistant au changement climatique. Cela serait possible grâce à la publication d’une carte des gènes de blé. Une équipe de scientifiques a identifié l’emplacement de plus de 100 000 gènes de blé. Selon les chercheurs, ceci va accélérer le développement de nouvelles souches pour faire face aux vagues de chaleur accrues.

Le professeur Cristobal Uauy, chef de projet en génétique des cultures au John Innes Center de la Norvège, a décrit le repérage des gènes de blé comme une véritable innovation. Il a déclaré qu’il est aujourd’hui important de trouver des moyens pour rendre la production blé durable.

Ci-dessous une vidéo en anglais relatant cette découverte :

Pourquoi est-ce important ?

La FAO a estimé que la production de blé doit augmenter de 60 % d’ici 2050 pour nourrir la population mondiale, qui pourrait atteindre les 9,6 milliards. Une grande partie de ce travail est réalisée par le Centre international d’amélioration du maïs et du blé (CIMMYT), situé près de Mexico. Cette organisation se consacre au développement de nouvelles variétés de blés.

Source : Pixabay. Le développement de nouvelles souches de blé.

Pendant des décennies, le CIMMYT a essayé d’augmenter les rendements et d’éviter que les nouvelles souches ne tombent malades. Cependant, selon Ravi Singh, responsable des recherches sur le blé au CIMMYT, de nouvelles variétés de blé doivent être développées pour résister aux changements climatiques.

Comment cette carte aidera-t-elle à nourrir le monde ?

Les scientifiques développent des milliers de nouvelles variétés de blé chaque année en utilisant un croisement traditionnel. Le processus fonctionne bien, mais nécessite un coût important. Il faut en moyenne 10 à 15 ans pour développer une nouvelle variété et la mettre dans le champ d’un agriculteur.

Les chercheurs ont aujourd’hui  identifié plus de 100 000 gènes. En sachant où se trouvent tous les gènes, les chercheurs seront désormais en mesure de découvrir comment les modifier et les rendre plus résistants.

Source :

BBC