Accueil La Newsly Room International Une ado violée par un Afghan en plein jour à Hambourg

Une ado violée par un Afghan en plein jour à Hambourg

660
PARTAGER
Le port de Hambourg est une richesse pour l'Allemagne. Crédits photo : tetedelart 1855, 2018, Flickr, Attribution 2.0 Generic (CC by 2.0)

Depuis quelques années et le début de la vaste crise migratoire européenne, l’Allemagne est secouée par divers scandales. Parmi ceux-ci, nous trouvons d’anciens djihadistes nourris aux frais du contribuables allemands, mais aussi des recrudescences de viols, notamment pour les réveillons. Récemment, c’est un trentenaire afghan qui a abusé d’une jeune Allemande de 14 ans, en plein centre-ville de Hambourg et de jour…

Des viols qui deviennent monnaie courante

En Allemagne, les premiers viols à grande échelle ont eu lieu lors d’une nuit de la Saint-Sylvestre. Totalement occultée par le gouvernement, l’information a filtré par les forces de police et a donné lieu à un grand émoi national ainsi qu’international. Depuis, les faits divers sont régulièrement émaillés par des informations faisant état de nouveaux viols, dans des circonstances diverses et variées.

C’est à partir de 2016 que le nombre de viols aurait commencé à exploser outre-Rhin :

Hambourg est la deuxième plus grande agglomération d’Allemagne. C’est un centre économique de premier plan. Le samedi 11 août 2018, une jeune fille de 14 ans a eu le malheur de se promener en centre-ville dans le courant de la matinée. Les faits ont commencé vers neuf heures du matin, au niveau de la gare centrale de la ville. Un Afghan de trente ans aborde alors l’adolescente, de manière très familière. Celle-ci s’esquive, mais les choses n’en sont malheureusement pas restées là…

Poursuivie et violée en plein centre-ville

Le calvaire de la jeune Allemande s’est déroulée dans la rue dénommée Mönckebergstrasse, une voie commerçante normalement très fréquentée. Près d’un magasin du nom de Saturn, l’agresseur a profité de la proximité d’un hall d’habitation vide pour y tirer de force sa victime et l’y violer malgré sa résistance physique. Souillée, la pauvre adolescente a pu fuir et demander de l’aide dans une station-service. La police a rapidement réussi à mettre la main sur le migrant afghan auteur des fais, fortement alcoolisé et déjà connu des services pour vols, injures, consommations de drogue, coups et blessures.

Les actualités de ce genre arrivent malheureusement très souvent :

La veille, une tentative d’agression sexuelle a été enregistrée dans la même commune. Elle avait visé une Allemande de 39 ans, du fait d’un jeune majeur encore recherché par les policiers. Il ne fait pas bon sortir seule dans la rue !