Accueil La Newsly Room Deux jeunes blessés pour avoir résisté contre le vol d’un scooter dans...

Deux jeunes blessés pour avoir résisté contre le vol d’un scooter dans le 93

364
PARTAGER
Vue sur le canal de l'Ourcq à Pantin. Crédits photo : Pline, 8 août 2010, Wikimedia Commons

Dans notre douce France, chaque jour les assassinats se compteraient en dizaines, les viols en centaines et les vols en milliers. Le jeudi 9 août dernier, l’un des départements les moins sûrs de l’Hexagone a connu un nouveau larcin émaillé de violences inouïes. En Seine-Saint-Denis, deux jeunes gens de 19 et 20 ans ont voulu résister face au vol du scooter qu’ils utilisaient. Malheureusement, le premier est grièvement blessé et actuellement entre la vie et la mort. Le second a lui aussi pris de fort mauvais coups.

Un vol qui dégénère

La scène s’est déroulée en pleine nuit, très tôt le matin, le jeudi 9 août. Vers quatre heures et demie, soit peu avant le lever du jour, un duo de délinquants a cherché à dérober à deux jeunes hommes un scooter avenue Jean-Jaurès à Pantin. Les vols ne se cantonnent pas aux scooters garés, mais également voire en priorité à ceux utilisés par les victimes potentielles. Avec une arme même rudimentaire, on obtient souvent facilement l’objet convoité et de quoi allumer le contact sans s’encombrer de manipulations techniques complexes.

Pour mieux situer la commune théâtre de ces faits, voici une visite du parc Stalingrad de Pantin en 2013 :

Les deux victimes du vol ont résisté contre leurs agresseurs. Mais ces derniers avaient un tesson de bouteille et un poignard qui leur a servi à sérieusement mettre en péril la vie des jeunes hommes de 20 et 19 ans. Le premier a écopé de coups de tesson de bouteille en verre à la tête, mais c’est surtout le second qui a été la cible des pires assauts. Son état est critique : atteint d’un poignardement au niveau du buste, il a été transporté aux urgences les plus proches entre la vie et la mort.

Les coupables retrouvés

La prise en charge des victimes par les secours a pu être rapide, ce qui espérons-le permettra de sauver la vie du blessé le plus gravement touché. Les forces de l’ordre n’ont elles aussi pas tardé à réagir, puisqu’elles ont très rapidement retrouvé les deux voleurs et agresseurs. Ceux-ci ont été appréhendés et interpellés alors que l’un d’eux avait toujours sur lui la principale arme du crime : un poignard avec cran d’arrêt… encore plein de sang.

Côté culture générale, sachez que la cité de Pantin est en outre baignée par le canal de l’Ourq au cours bien plus paisible que cette tragédie nocturne :

La suite de l’instruction de l’enquête a été confiée à la Sûreté territoriale de Seine-Saint-Denis (93), un groupement relevant de la Police nationale. Les informations les plus fraîches émanent à ce jour de France Bleu. Le grief de la tentative d’homicide, voire de l’homicide si la principale victime n’en réchappait malheureusement pas, devrait être retenu, entre autres chefs d’accusation. On s’attend à une détention préventive, tandis que les riverains et les familles des victimes espèrent que justice sera faite.

Source :

ACTU17