Accueil La Newsly Room Lorraine : poignardé à la gorge pour avoir secouru une femme

Lorraine : poignardé à la gorge pour avoir secouru une femme

455
PARTAGER
Source : maxknoxvill - Pixabay

Dans la nuit de samedi à dimanche, un homme a secouru une femme, prise à partie par un couple mécontent. Souhaitant lui venir en aide, il s’est interposé et a reçu un coup de couteau dans la gorge. Il est actuellement en état de « mort cérébrale ». La nuit de l’altercation, il fêtait son anniversaire non loin avec des amis.

Plus aucun espoir pour cet homme ?

Intervenu dans une altercation entre un couple et une jeune femme, un homme âgé de 29 ans a reçu un coup de couteau à la gorge. Malgré l’intervention des pompiers et des médecins, ce dernier se trouve en état de « mort » cérébrale, ce qui signifie que son corps est toujours vivant, s’il est maintenu artificiellement par des machines, mais son cerveau ne fonctionne plus vraiment. Cette absence de réponse cérébrale n’est que rarement réversible.

Source : biotechnose – Pixabay

Un délai de deux ou trois jours est laissé pour la famille et la victime reste en observation pendant ce laps de temps. Cela permet aux médecins de préparer une potentielle autorisation de dons d’organes…

Une mort causée par une histoire de cigarette

D’après les premiers éléments de l’enquête, la dispute qui a éclaté entre le couple et la jeune femme a été causée par une cigarette. L’agresseur s’en est pris à la victime après l’altercation. Caché dans un buisson avec sa compagne, il a surgi pour porter un coup à la gorge de l’homme avant de s’enfuir.

Source : KlausHausmann – Pixabay

Le suspect a été immédiatement placé en garde à vue. Il s’est rendu de lui-même aux forces de l’ordre et a été présenté devant le juge d’instruction lundi soir. L’agresseur a évoqué un « coup porté involontairement »… Il ne dispose d’aucun antécédent judiciaire. Le parquet de Nancy a requis un placement en détention provisoire en attendant le dénouement de l’enquête. Cette dernière portera sur une tentative de meurtre et un port d’arme.

Source :

Europe 1