Accueil La Newsly Room Il tue sa femme et l’une de ses filles de 80 coups...

Il tue sa femme et l’une de ses filles de 80 coups de couteau

430
PARTAGER
Source : ninocare - Pixabay

Nicolas Houlbreque sera jugé l’an prochain pour le meurtre de Sandra (38 ans) et de Justine (15 ans). Mère et fille ont reçu 80 coups de couteau. Il encourt la réclusion criminelle à vie. Le 19 septembre, cela fera trois ans que ce drame atroce aura eu lieu. Les corps avaient été découverts par la fille aînée, alors qu’elle revenait de soirée au petit matin.

Un couple en instance de séparation

Le drame est malheureusement classique. Un homme n’a pas supporté la séparation que souhaitait sa femme et a décidé de la tuer avant de tenter de se suicider. Sauf que cette fois il a emporté l’une de ses filles avec elle, dans une extrême violence.

Source : Free-Photos – Pixabay

Selon l’enquête, le couple était en effet en instance de séparation. Dans la nuit du 18 au 19 septembre 2015, Nicolas Houlbreque a consommé beaucoup d’alcool (il avait 2,37 grammes par litre de sang), mais également de l’herbe, divers médicaments et de la cocaïne. Le couple s’est de nouveau disputé et la violence a éclaté.

Il ne doit sa survie qu’à un miracle

La nuit du drame, la plus grande fille du couple, Amandine (17 ans) était absente. Quand elle est rentrée au petit matin, elle a découvert le massacre et a appelé les secours. La violence de Nicolas Houlbreque a fait que même l’intervention des pompiers et des médecins n’a pas pu sauver Sandra et Justine, dont le corps avait été réellement maltraité de dizaines de coups de couteau.

Source : AJEL – Pixabay

Le père de famille avait également tenté de mettre fin à ses jours. Les secours l’avaient trouvé inanimé sur le sol, semblant vivre ses derniers instants. Pour mettre fin à ses jours, l’homme avait choisi une mort réellement atroce, s’ouvrant le ventre au couteau. Sa survie tient encore du miracle.

Selon lui, c’est sa femme qui a porté le premier coup de couteau. Il aurait ainsi tenté de se défendre. Cependant, cette hypothèse ne semble pas tenir face à la violence dont il a fait preuve sur sa femme et sa fille.