Accueil La Newsly Room Hollywood : retrait de l’étoile de Donald Trump sur le Walk of...

Hollywood : retrait de l’étoile de Donald Trump sur le Walk of Fame ?

170
PARTAGER
Source : 12019 - Pixabay

En 2007, Donald Trump était au sommet de sa popularité avec son programme télévisé The Apprentice. Cette dernière lui avait valu une étoile sur le célèbre Walk of Fame d’Hollywood, une balade extrêmement touristique et très appréciée autant des locaux que des voyageurs. Cependant, récemment, le conseil municipal de West Hollywood a décidé, à l’unanimité, de demander à faire retirer cette étoile. Pour rappel, cette dernière est le symbole d’un véritable succès dans le monde du divertissement américain.

Régulièrement victime de vandalisme

L’étoile de Donald Trump est régulièrement détruite, taguée et saccagée depuis son élection et le partage de ses avis conservateurs. West Hollywood est une partie de la ville connue pour sa vie nocturne active et sa communauté LGBT qui revendique des valeurs progressistes et de tolérance (sauf à l’égard de Trump), qui seraient à l’inverse du président actuel. Ce vandalisme est une manière de marquer une opposition grandissante, ou qui du moins a du mal à s’exprimer autrement.

Source : stokpic – Pixabay

La demande va être adressée à la Chambre de commerce qui gère le Walk of Fame. Les arguments mis en avant ont notamment été le traitement dégradant que Donald Trump infligerait aux femmes, ayant été plusieurs fois accusé d’agressions sexuelles.

En attente de décision

La décision de la Chambre de commerce d’Hollywood est donc encore en attente. Pour rappel, cette dernière avait refusé, en 2015, de retirer l’étoile de Bill Cosby, également accusé (et reconnu coupable quant à lui) d’agression sexuelle.

Source : geralt – Pixabay

Cependant, même si la réponse n’a pas encore été donnée, les détracteurs les plus virulents de Trump n’ont pas attendu pour se faire entendre. En effet, en juillet 2018, un homme avait entrepris de détruire l’étoile du président à l’aide d’une pioche. Il y a également deux ans un « artiste de rue » avait emmuré l’étoile de Donald Trump avec des petites barrières en béton de quinze centimètres, pour dénoncer son projet de construction d’un mur entre les États-Unis et le Mexique.

Source :

Ouest France