Accueil La Newsly Room Disparition inquiétante d’une Française au Japon

Disparition inquiétante d’une Française au Japon

273
PARTAGER
Source : MasashiWakui - Pixabay

Tiphaine Véron est partie voyager au Japon et a atterri à destination le 27 juillet. Sa famille n’a plus aucune nouvelle depuis le 29 juillet et la police nippone a été prévenue. Les recherches ont été lancées.

Un parcours pourtant simple

D’après les premiers éléments de l’enquête, Tiphaine est arrivée sur le sol nippon le 27 juillet. Elle a passé une première nuit près de l’aéroport de Narita avant de partir le lendemain pour Nikko. Elle a été filmée par les caméras de surveillance d’une gare aux alentours de 14 h 00.

Source : MasashiWakui – Pixabay

Tiphaine a été vue, pour la dernière fois, le dimanche matin à 10 h 00. Elle a laissé son passeport et ses affaires à l’hôtel alors qu’elle partait pour une petite promenade matinale dans les rues de Nikko. Ne la voyant pas revenir le soir ni le matin suivant, c’est un des membres du personnel qui a prévenu la police de sa disparition.

Elle souffre d’une lourde épilepsie

Sa famille s’inquiète, car Tiphaine Véron est atteinte d’une forme avancée d’épilepsie. Malgré son traitement, elle peut faire des crises n’importe quand. Cependant, la jeune voyageuse connaît normalement bien sa maladie et a toujours son traitement sur elle. Tiphaine avait même prévu un papier écrit en japonais décrivant sa maladie et ce qu’il fallait faire si on la trouvait inconsciente. Sa famille craint tout de même que la voyageuse n’ait fait une crise suivie d’une mauvaise chute.

Source : hempelfrankfurt – Pixabay

Actuellement, la police n’écarte pas la piste criminelle. Par ailleurs, la famille estime que Tiphaine ne peut pas avoir disparu volontairement. Elle était très heureuse de ce voyage et ne présentait pas de signes inquiétants de tristesse ou de dépression.

Selon sa sœur, la voyageuse est une véritable passionnée du Japon. Cela faisait six mois qu’elle préparait ce deuxième voyage. Elle s’est d’ailleurs empressée de partager des photos avec sa famille à peine arrivée sur place. Enfin, Tiphaine avait rédigé une lettre de tous les lieux qu’elle voulait visiter.