Accueil La Newsly Room Nordahl Lelandais serait impliqué dans une troisième disparition

Nordahl Lelandais serait impliqué dans une troisième disparition

389
PARTAGER
Ajel / Pixabay

Nordahl Lelandais est celui qui a enlevé et tué la petite Maëlys, disparue l’année dernière lors d’un mariage. Il a également été impliqué dans la disparition et le meurtre du caporal Arthur Noyer. Récemment, les forces de l’ordre ont établi un lien entre Nordahl Lelandais et la disparition d’Éric Foray, un homme de 48 ans ne donnant plus aucun signe de vie depuis septembre 2016.

Rappel des faits dans l’émission C dans l’air :

Coïncidence ou piste sérieuse ?

Nordahl Lelandais dispose d’un carnet d’adresses dans lequel se trouve le nom de Julien Foray, le cousin du disparu.

Parallèlement, le compagnon d’Éric Foray, (qui a préféré rester discret) parcourt la Drôme en long, en large et en travers pour tenter de retrouver le disparu. À l’annonce de ce lien potentiel entre le tueur et la disparition de son conjoint, ce dernier a déclaré qu’il ne pouvait pas croire que son ami était mort.

Nordahl Lelandais fait l’objet de nombreuses enquêtes. Les forces de l’ordre essayent de le relier à de potentielles autres histoires de disparitions étranges, survenues dans la région et les départements des alentours. Cette piste n’est donc pas à prendre à la légère, bien qu’il soit possible qu’elle ne constitue qu’une simple coïncidence.

Disparu alors qu’il faisait ses courses

Éric Foray a disparu en septembre 2016, alors qu’il était parti faire ses courses, dans son village de la Drôme. Son dernier signe de vie a été capté par la caméra de surveillance d’un Super U local et d’une boulangerie située non loin.

Depuis, personne n’a plus aucune nouvelle d’Éric Foray. Il n’a plus utilisé sa carte bancaire, ni aucun de ses comptes. Quant à son véhicule, il n’a jamais été retrouvé.

Le compagnon du disparu s’est montré amer envers les forces de l’ordre qui – au début – n’ont pas pris au sérieux ses craintes et pensaient sans doute qu’il reviendrait ou qu’il était simplement parti.

Source :

20 minutes