Cette histoire est digne d’un film d’action. Le 11 juillet, cinq hommes ont fait irruption dans le logement d’une mère de famille de 35 ans. Ils ont forcé cette dernière à les suivre et ont laissé son téléphone portable sur place pour joindre la famille. Ils demandaient une rançon de 700 000 euros.

Des exigences revues à la baisse

À la base, la rançon demandée était de 700 000 euros, puis progressivement ce chiffre a baissé à 300 000, puis finalement à 200 000 euros. Plusieurs fois, les remises de rançon organisées par la Police judiciaire (PJ) ont échoué. À un moment donné, la famille et les forces de l’ordre ont cru que le « commando » s’était débarrassé de la mère de famille.

Source : Pavlofox – Pixabay

Mais coup de théâtre, mardi 17 juillet, la victime a réussi à s’enfuir, trompant la vigilance de ses bourreaux. Elle a sauté par la fenêtre de l’appartement dans lequel elle était emprisonnée et a été aidée par des passants, avant d’être prise en charge par les secours et la police.

Cinq personnes en garde à vue

Grâce au témoignage de la mère de famille, la PJ parisienne a pu arrêter cinq hommes déjà connus des services de police pour des faits « graves ». Le commando mis en place pour enlever la victime était également très structuré. Les cinq hommes ont été placés en garde à vue et en détention.

Si la mère de famille a été enlevée, c’est parce qu’elle est la fille d’une ancienne figure du banditisme ayant un lien avec le gang de la Banlieue sud. Son père serait Jean-Marc Brousse, un homme condamné à plusieurs reprises, notamment pour un enlèvement et sa participation à un réseau mondial de trafic de stupéfiants.

Source : StockSnap – Pixabay

Pour la petite histoire, il avait écopé de 8 ans de prison en 1992 après l’enlèvement de Mélodie Nakachian, la fille de la chanteuse coréenne Kimera.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici