Accueil La Newsly Room Incendie à Pau : elle avait déjà porté plainte contre son mari...

Incendie à Pau : elle avait déjà porté plainte contre son mari violent

391
PARTAGER
Source : Mareferum - Pixabay

Dans la nuit du 9 au 10 juillet, cinq personnes (dont un enfant), ont trouvé la mort dans un incendie criminel. Les pompiers ont été prévenus par un voisin, qui voyait de la fumée et du sang couler sur le rebord d’une des fenêtres de l’appartement.

Des violences conjugales connues des services de police

L’appartement était occupé par un couple franco-espagnol et leur enfant de deux ans. Les parents de l’épouse étaient venus rendre visite à la famille à Pau. Selon les voisins, une grosse dispute s’est fait entendre, vers cinq heures du matin. Par ailleurs, d’après une source proche de l’enquête, les forces de l’ordre étaient intervenues plusieurs fois au domicile. La raison ? Les violences que perpétrait le père de famille sur sa femme et une rupture « qui se passait mal ».

Source : ninocare – Pixabay

Lorsque les pompiers sont arrivés, ils ont maîtrisé l’incendie et ont découvert les cinq corps sans vie, gisant dans l’appartement.

Une femme ligotée et un homme aux veines tailladées

Selon les premiers résultats de l’enquête, il s’agirait principalement d’un « différend familial » ayant tourné au massacre. En effet, la cause accidentelle a été exclue étant donné que le corps de la mère de famille a été retrouvé ligoté, tandis que son époux avait les poignets lacérés.

Les parents de la victime n’ont pas non plus été épargnés. En effet, leur cadavre présentait des marques de coups portés par des objets contondants. On ne sait pas encore s’ils ont été tués à cause de la fumée ou des coups. Le corps de l’enfant, lui, ne présentait aucune marque de violence. Il serait décédé à cause de l’incendie, par asphyxie.

Source : Pavlofox – Pixabay

Des autopsies devraient avoir lieu dans les prochains jours pour confirmer la thèse du drame familial. La police judiciaire de Pau est en charge de cette enquête sensible.

Source :

LCI