Accueil La Newsly Room Un couple de policiers agressés devant leur petite fille de 3 ans

Un couple de policiers agressés devant leur petite fille de 3 ans

410
PARTAGER
Source : diegoparra - Pixabay

Alors que deux policiers sortaient de chez des amis avec leur petite fille de 3 ans, mercredi soir, ils ont violemment été agressés. Les agresseurs sont toujours activement recherchés par les forces de l’ordre.

La présence de la petite fille ne les a pas arrêtés

Les faits se sont déroulés aux alentours de 21 heures, le mercredi soir. Les deux parents étaient en train d’installer leur fille sur son siège, à l’arrière de la voiture, quand deux hommes (à bord d’un véhicule) ont commencé à les insulter. Apparemment, l’un des hommes avait reconnu la mère de famille qui l’avait contrôlé un peu plus tôt.

Source : Counselling – Pixabay

Les deux hommes descendent de leur voiture et s’en prennent très vite à la policière, la frappant une première fois au visage. Cette dernière était déjà blessée (bras en attelle) à cause d’un accident de travail. Son compagnon, lui, écopera de plusieurs coups de pied violents avant que les deux agresseurs ne prennent la fuite.

Les deux hommes identifiés

La policière a fait l’objet de quatre jours d’interruption totale de travail (ou ITT), tandis que son compagnon, lui, s’en est vu prescrire quinze. Bien évidemment, les ayant aperçus un peu plus tôt, la mère de famille a identifié ses agresseurs et ces derniers sont toujours activement recherchés.

Sur Twitter, Emmanuel Macron (ainsi que de nombreuses autres personnalités) a condamné cette attaque et souhaite que les agresseurs soient durement punis par la loi. Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, a adressé ses pensées au couple de policiers et à leur petite fille de 3 ans, qui a été forcée d’assister à l’agression violente de ses parents.

Source : Emmanuel Macron – Twitter

Heureusement, les jours des policiers ne sont pas en danger, mais il y a fort à parier que cette agression les aura laissés choqués. Nous leur souhaitons également un bon rétablissement.

Source :

Le Figaro