Accueil La Newsly Room Arabie Saoudite : opposés au droit de conduite des femmes, ils brûlent...

Arabie Saoudite : opposés au droit de conduite des femmes, ils brûlent la voiture d’une concitoyenne

717
PARTAGER
source : 6335159 - Pixabay

Pendant des années, l’Arabie Saoudite a interdit aux femmes de conduire. Ce pays est connu comme étant l’un des plus restrictifs au niveau des droits des femmes. Cependant, un grand pas a été fait et, depuis le 24 juin 2018, les Saoudiennes ont le droit de conduire leur propre voiture.

Une décision qui ne plaît pas à tout le monde

Malgré cette avancée, l’Arabie Saoudite reste un pays très conservateur et certains hommes n’acceptent pas cette révolution.

Source : Dielmann – Pixabay

Salma al-Chérif est une jeune caissière de 31 ans. Cette dernière vit et exerce près de la ville sainte de La Mecque. Récemment, sa voiture a été brûlée. Elle a prévenu les forces de l’ordre et les médias locaux. Selon la jeune femme, ce sont des hommes qui auraient brûlé sa voiture, car ils seraient opposés au droit de conduite des femmes.

La police de La Mecque s’est saisie de l’enquête et cherche le ou les coupables de cette dégradation.

Plus de 120 000 femmes ont demandé le permis

Depuis que l’autorisation de conduite pour les Saoudiennes a été officialisée le 24 juin, près de 120 000 femmes ont demandé à pouvoir bénéficier du permis de conduire. La réforme est très récente, si bien qu’on ne sait pas combien de temps il faudra aux administrations pour gérer ce nouvel afflux de demandes. Pour l’instant, il semblerait que les seules femmes ayant pu avoir rapidement un permis saoudien sont celles qui en possédaient déjà un, mais provenant d’un autre pays.

Source : Toby_Parsons – Pixabay

Il faudra sûrement du temps pour que les citoyens de ce pays conservateur acceptent cette nouvelle avancée en matière de droit des femmes. Pour rappel, cela faisait des décennies que ces dernières n’avaient pas le droit de conduire. Les arguments avancés étaient nombreux. On disait par exemple que la femme n’avait pas le droit de conduire, parce qu’elle était moins intelligente que l’homme.

Source :

20 Minutes