Accueil La Newsly Room États-Unis : une fusillade au Capital Gazette fait au moins 5 morts

États-Unis : une fusillade au Capital Gazette fait au moins 5 morts

188
PARTAGER
Source : Alexas_Fotos - Pixabay

Dans le Maryland, un homme est délibérément rentré pour tirer dans une salle de rédaction du Capital Gazette. D’après les premières sources, il aurait tué trois hommes et deux femmes. Deux autres victimes ont été blessées, mais ont survécu.

170 personnes évacuées

Peu de temps après le départ de la fusillade, 170 personnes ont été évacuées. Quatre des victimes sont mortes sur le coup, pendant la fusillade. La cinquième est décédée à l’hôpital. Deux autres victimes ont également été évacuées. Leurs jours ne sont plus en danger.

Voici un résumé des faits, proposé par BFMTV :

Un des journalistes présents lors de la fusillade a pu se cacher sous un bureau et prévenir les forces de l’ordre via les réseaux sociaux. Pendant qu’il écrivait des messages, il entendait l’homme recharger son arme.

Après avoir tiré sur des journalistes, le tireur a tenté lui aussi de se cacher sous un bureau. Finalement, il s’est rendu à la police.

Le suspect a été arrêté et placé en garde à vue

Le suspect devait être interrogé dès son arrestation hier soir. D’après les éléments de l’enquête, l’attaque n’a pas été faite au hasard. Comme pour l’attaque de Charlie Hebdo en France, les journalistes du Capital Gazette (ou le journal en lui-même) étaient directement visés. Cependant, on ne connaît pas encore le mobile du tueur.

D’après la police, l’homme est un « individu blanc » âgé d’une quarantaine d’années. Il n’est pas spécialement coopératif. En effet, il semblerait que ce dernier ait volontairement écorché ses doigts avant l’attaque, afin de freiner grandement son identification (qui pourrait se faire directement grâce à ses empreintes). Il est possible que le tireur soit déjà connu des services de police et qu’il ait cherché à le cacher.

Source : Brett_Hondow – Pixabay

Actuellement le nom du tireur présumé a été diffusé par les médias américains. Cependant, nous ne le diffuserons pas, car la police n’a pas encore confirmé son identité. Pour l’instant, cette information n’est qu’une rumeur.

Source :

Ouest France