Accueil La Newsly Room Var : une femme agresse deux personnes au cutter dans un supermarché

Var : une femme agresse deux personnes au cutter dans un supermarché

197
PARTAGER
Source : Pexels - Pixabay

Ce dimanche, une jeune femme de 24 ans a été interpellée par la police dans un supermarché de La Seyne-sur-Mer. En effet, cette dernière avait agressé au cutter deux individus. Plusieurs personnes ont dû intervenir. Heureusement, les deux victimes sont simplement blessées. Leurs jours ne sont pas en danger.

Elle a poignardé un client en criant « Allahu akbar »

Un client a entendu une dispute alors qu’il faisait la queue pour attendre à la caisse. En se retournant, il a vu une employée essayer de retenir une femme armée d’un cutter. Cette dernière avait déjà agressé un client de plusieurs coups de cutter. La caissière essayait de l’en empêcher et a, elle aussi, été attaquée.

Source : ninocare – Pixabay

Le client est intervenu et a immobilisé la jeune femme de 24 ans. L’homme à terre était blessé mais conscient. Il a expliqué que son assaillante lui avait mis un coup de cutter en criant « Allahu akbar ». Une fois la jeune femme calmée, les employés ont pris la relève et se sont occupés de l’assaillante, appelant la police au passage.

Une assaillante perturbée et paniquée

En la calmant, le client a remarqué que la jeune femme était complètement paniquée et terrorisée. Elle s’est mise à trembler et à perdre des forces. Une fois qu’elle a été calmée et que son cutter lui a été retiré, elle n’a plus attaqué personne, attendant les forces de l’ordre.

D’après le procureur de la République de Toulon, Bernard Marchal, cette personne est connue pour avoir des troubles psychiatriques. Cependant, cela n’exclut pas sa potentielle radicalisation. Elle n’était pas connue des services de renseignement, mais les forces de l’ordre la connaissaient pour des faits de violence sur ascendants.

Source : 3839153 – Pixabay

Pour l’instant, le parquet antiterroriste ne s’est pas saisi de l’enquête, bien que celle-ci ait été ouverte. Une présomption de tentative d’assassinat et de crime à connotation terroriste a été émise.