Accueil La Newsly Room Allemagne : soupçonné de meurtre, il est extradé depuis l’Irak

Allemagne : soupçonné de meurtre, il est extradé depuis l’Irak

196
PARTAGER
Source : Ninocare - Pixabay

Ali Bashar (20 ans) est arrivé sur le sol allemand en octobre 2015 pour faire une demande d’asile. Cette dernière étant rejetée en décembre 2016, il est obligé de quitter le pays avec sa famille, pour rejoindre l’Irak, le 2 juin 2017. Il n’était pas suspecté de meurtre à ce moment-là.

Il aurait violé et tué une adolescente avant de repartir en Irak

Ali Bashar est aujourd’hui soupçonné d’avoir violé et tué par étranglement la jeune Susanna Feldman à Wiesbaden en 2017. Lorsqu’il est reparti pour l’Irak avec sa famille, le corps de la jeune fille n’avait pas encore été retrouvé.

Source : Counselling – Pixabay

Selon Tariq Ahmad, le chef de la police de Dohouk, en Irak, Ali Bashar reconnaît avoir tué la jeune fille, mais pas le viol. Selon lui, ils étaient amis mais ils auraient eu un violent différend. Il l’aurait ainsi tuée quand elle l’aurait menacé d’appeler la police. En effet, il se trouvait en situation irrégulière sur le territoire allemand lors du meurtre.

Selon la mère du suspect, Ali Bashar était sous l’emprise de l’alcool au moment des faits, si bien qu’il ne se souvenait de rien le lendemain…

Livré par l’Irak pour les besoins de l’enquête

Ali Bashar a été arrêté par les forces de l’ordre kurdes, alors qu’il prenait la fuite. Il a été emmené en avion jusqu’à Francfort. Par la suite, il a été transféré en hélicoptère jusqu’à la préfecture de police de Wiesbaden.

Source : cocoparisienne – Pixabay

Le jeune homme devait être auditionné dans la soirée de samedi avant d’être déféré devant un juge d’application des peines. Il est fort probable qu’il soit maintenu en détention provisoire sur le sol allemand le temps du déroulement de l’enquête. Le procureur s’est montré satisfait de la collaboration de l’Irak et souhaite que le suspect, s’il s’avère qu’il est effectivement coupable, soit jugé sur le sol allemand.

Source :

Le Figaro