Accueil La Newsly Room Ce que l’on sait de l’attentat de Paris survenu samedi soir

Ce que l’on sait de l’attentat de Paris survenu samedi soir

745
PARTAGER
Source : fsHH - Pixabay

L’État islamique a revendiqué l’attaque survenue hier soir en plein centre de Paris, à 20 h 37. L’attentat au couteau a tué un passant de 29 ans, tandis que quatre personnes ont été blessées. Parmi elles, deux l’ont été grièvement. L’assaillant, un jeune Tchétchène de 21 ans, a été abattu par les forces de l’ordre.

Un quartier de Paris très fréquenté le samedi soir

C’est un quartier du centre de la capitale qui a été frappé cette nuit. Près d’un opéra, il attire de nombreux riverains et touristes le week-end.

BFMTV a dédié une édition spéciale à l’attaque terroriste de cette nuit, dont voici un extrait :

À 20 h 47, la police reçoit l’appel d’une personne ayant vu l’assaillant attaquer des passants avec un couteau. L’un d’entre eux aurait même été égorgé. Les forces de l’ordre interviennent et acculent rapidement le terroriste islamiste. Avant de l’abattre, trois policiers ont tenté de s’approcher de lui pour l’immobiliser, mais le jeune homme s’est dirigé vers eux, brandissant son couteau. L’un des policiers tire avec un pistolet à impulsion électrique, tandis que les deux autres l’achèvent.

Un mort et quatre blessés

L’un des passants attaqués est décédé de ses blessures. Il avait 29 ans. Deux personnes ont été blessées grièvement : un homme de 34 ans, transporté en « urgence absolue », et une femme de 54 ans. Pour ce premier, il a pu être pris en charge très rapidement, opéré et sauvé par les médecins. Enfin, une jeune femme de 26 ans et un homme de 31 ans ont été légèrement blessés. Les trois autres sont hors de danger, mais sans doute bien secoués par les événements de la veille.

Source : HOerwin56 – Pixabay

Le quartier a été bouclé une partie de la nuit. Cependant, en ce dimanche matin, les rues sont de nouveau ouvertes. Les parents du terroriste ont été placés en garde à vue dans la nuit. Une enquête est en cours pour en savoir plus sur l’assaillant et les circonstances de l’attentat.

Source :

Le Figaro