Accueil La Newsly Room Toronto : un acte misogyne derrière l’attentat à la voiture-bélier ?

Toronto : un acte misogyne derrière l’attentat à la voiture-bélier ?

181
PARTAGER
Source : fsHH - Pixabay

Après l’attaque à la voiture-bélier de ce début de semaine, la police canadienne cherche à trouver les motivations du jeune homme de 25 ans. En effet, ce dernier n’était pas radicalisé et reste flou sur son mobile. Actuellement, les forces de l’ordre sont sur une piste de crime misogyne. L’attaque a fait 10 morts et 14 blessés (et non 15, comme cela avait été annoncé précédemment, avant une rectification du bilan).

Voici des images de l’arrestation du tueur, prises par un témoin et proposées par l’Obs :

Et si les victimes n’avaient pas été visées au hasard ?

Les victimes renversées par la camionnette d’Alek Minassian étaient majoritairement des femmes. Ces dernières sont âgées entre 20 ans et 80 ans. Cela ne pourrait être qu’une coïncidence, mais les messages partagés par le jeune homme, sur les réseaux sociaux, renforcent actuellement cette hypothèse.

Alek Minassian se définit comme un « incel » et, sur les réseaux sociaux, il écrit que la « rébellion des incels a déjà commencé ». En anglais, le terme incel désigne les hommes qui sont dits « involontairement célibataires ». Ces derniers rejettent la faute de leur célibat longue durée sur les femmes, qu’ils tiennent comme uniques responsables. Cet état d’esprit nouveau n’est pas totalement étranger à la libéralisation de la pornographie, à l’hypersexualisation de la société et à l’amoralisation des mœurs.

Source : Hermann – Pixabay

Plus loin dans le temps, on se rend compte qu’Alek Minassian a également rendu hommage à Elliot Rodger, un tueur misogyne qui avait fait 6 victimes et 14 blessés. Il se disait rejeté par les femmes.

Mis en examen pour meurtre avec préméditation

Bien que la police reste prudente quant à ses allégations de misogynie (n’ayant actuellement aucune preuve que le conducteur ne visait que les femmes), cela n’a pas empêché la justice de prendre les choses en main très rapidement.

Alek Minassian a été arrêté juste après son méfait et a été emprisonné immédiatement. Passé en comparution immédiate hier matin, l’accusé s’est vu annoncer les 10 chefs d’inculpation pour meurtres avec préméditation. Il a également été accusé de 13 tentatives de meurtres, pour les blessés graves rescapés de l’attaque.

Source :

L'Express