Accueil La Newsly Room Toronto : une attaque à la voiture-bélier fait 10 morts

Toronto : une attaque à la voiture-bélier fait 10 morts

429
PARTAGER
Source : yankypollak - Pixabay

Hier, lundi 23 avril, un homme de 25 ans a pris le volant d’une camionnette… pour semer la mort. Après son méfait, il s’est lui-même rendu à la police. Son attaque a tué 10 personnes. 15 autres individus ont été blessés et certains se trouvent dans un état critique.

Voici un résumé des faits, proposé par Euronews :

Il a roulé dans la foule sur 1 kilomètre

Hier, dans la journée, la police a reçu un appel terrifiant. Sur la grande avenue de Yonge Street, une camionnette est en train de faucher des passants.

L’homme faisait rouler son véhicule sur le trottoir. Certaines personnes ont été projetées à travers la rue, des distributeurs de journaux ont été massacrés, de même qu’une bouche d’incendie. Les témoins racontent que la camionnette écrasait absolument tout, que ce soit des objets ou des humains.

Arrêté par des policiers, l’homme leur demande de lui « tirer dans la tête » avant de se faire arrêter. Aucun échange de coups de feu n’a eu lieu, car le conducteur n’était pas armé. L’homme a roulé pendant vingt-cinq minutes avant d’être interpellé. Bilan du massacre : 10 morts, 15 blessés dont 4 dans un état critique et 2 autres dans un état grave.

Source : HalloweenHJB – Pixabay

À la recherche d’un mobile

L’homme a été rapidement identifié. Il s’agit en effet d’Alek Minassian, un jeune homme de 25 ans vivant dans la banlieue nord de Toronto. Il est actuellement en garde à vue.

Alek Minassian était complétement inconnu des services de police et ne semble pas s’être radicalisé. Pourtant, son acte semble être complètement délibéré. Actuellement, c’est la piste psychiatrique qui semble être privilégiée par les enquêteurs. En effet, pendant sa jeunesse, Alek Minassian avait été scolarisé dans un lycée spécialisé dans l’accompagnement des jeunes disposant de difficultés d’apprentissage, comportementaux ou souffrant d’un handicap. Son parcours de vie est encore inconnu, mais il pourrait potentiellement permettre de comprendre ses dernières actions.