Accueil La Newsly Room Nordahl Lelandais : serait-il à l’origine de la disparition de Lucie Roux...

Nordahl Lelandais : serait-il à l’origine de la disparition de Lucie Roux ?

331
PARTAGER
Source : coyot - Pixabay

Depuis la découverte de l’implication de Nordahl Lelandais dans le meurtre de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer, la police essaye de savoir s’il ne serait pas impliqué dans d’autres disparitions. Un rapprochement a ainsi été fait entre lui et la disparition d’une femme, survenue en 2012.

Quatorze dossiers ont été rouverts après les aveux du meurtrier. Des familles se sont également rendues auprès de la police pour demander à ce que le leur soit également revu.

Source : DarkoStojanovic – Pixabay

Disparue en plein centre hospitalier

Lucie Roux, 43 ans, souffrait de phobie sociale. Lors d’une mauvaise phase, elle a été hospitalisée au sein de l’unité psychiatrique de Bassens, en Savoie. Le 6 septembre 2012, elle s’est mystérieusement volatilisée et plus personne n’a entendu parler d’elle. Aucun corps n’a été retrouvé. En partant, elle a laissé son portable, ses médicaments, ses lunettes de vue et avait juste retiré un peu d’argent quelques jours avant.

Quel est le lien avec Nordahl Lelandais ? Eh bien, ce dernier a été hospitalisé durant la même période que Lucie Roux. Il était suivi pour dépression et alcoolisme, par la même unité. Mais, plus encore, avec la mise en lumière des actions de Nordahl Lelandais, un témoin est sorti du silence. Ce dernier affirme notamment avoir vu Lucie Roux et le meurtrier déjeuner ensemble plusieurs fois. Ainsi, il est l’une des dernières personnes à l’avoir vue vivante.

RTL y a consacré une partie de ses informations matinales :

Une famille qui cherche à faire son deuil

La famille de Lucie Roux espère actuellement que Nordahl Lelandais avouera être à l’origine de cette disparition. Désireuse de retrouver le corps de leur proche, les parents souhaitent faire son deuil.

Par ailleurs, l’avocat de la famille a également mis en avant le fait que plusieurs individus n’avaient jamais été interrogés, dont les trois colocataires avec lesquels Lucie Roux vivait. Les enquêteurs doivent donc reprendre le dossier depuis le début, pour tenter de retracer son parcours.

Source :

Le Figaro