Accueil La Newsly Room Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais a finalement avoué l’avoir tuée, les restes...

Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais a finalement avoué l’avoir tuée, les restes ont été découverts

417
PARTAGER
Les restes du corps de la petite Maëlys ont été retrouvés. Capture écran YouTube

Après une longue déconvenue avec la police, l’ancien maître-chien Nordahl Lelandais a fini par avouer qu’il avait tué accidentellement la petite Maëlys non loin de son domicile, avant son retour à la soirée donnée pour le mariage.

Un dénouement après de longues recherches

Nordahl Lelandais a toujours réfuté avoir joué un rôle dans la disparition de la petite Maëlys, cela même après que le sang de la fillette ait été retrouvé dans le coffre de sa voiture. Le 14 février 2018 a donc été une journée décisive. 6 mois après la disparition Maëlys en fin août durant un mariage à Pont-de-Beauvoisin, le principal suspect aurait reconnu avoir joué un rôle dans la mort de l’enfant de 9 ans.

Le principal suspect, Nordahl Lelandais a finalement avoué son crime et affirme que c’était un accident :

Il aurait demandé à être entendu par les enquêteurs en affirmant avoir « des choses à dire et à montrer ». Une fois sur le lieu de la disparition, il reconnaîtra l’avoir tuée accidentellement, il serait revenu chercher le corps pour l’enterrer dans un lieu qu’il indiquera aux enquêteurs.

Des recherches intensives

Le corps de Maëlys a ainsi pu être retrouvé, mais Nordahl Lelandais refuse de s’exprimer sur les événements qui ont conduit à la mort de la petite fille de 9 ans. Le corps de la fillette a été retrouvé découvert dans le massif de la Chartreuse dans un petit ravin non loin de la commune de Saint-Franc. Il a fallu avoir recours à des chiens experts de la recherche de restes humains.

Car ce dernier ne se souvenait plus du lieu exact de la tombe de l’enfant. De plus, la neige a rendu les recherches difficiles. Au final, un crâne a été retrouvé dans la soirée ainsi qu’un os au lieu indiqué par Nordhal Lelandais. L’avocat des parents de la petite Maëlys explique qu’ils sont abattus par l’annonce de la découverte du corps et ne souhaitent pas s’exprimer.

Source :

RTL