Accueil La Newsly Room Appel à témoins : du nouveau dans l’enquête sur le meurtre du...

Appel à témoins : du nouveau dans l’enquête sur le meurtre du petit Jonathan

399
PARTAGER
Source : coyot - Pixabay

Il y a 14 ans, en avril 2004, un petit garçon de 10 ans prénommé Jonathan a disparu, alors qu’il était dans un centre de vacances. Il avait été retrouvé 6 semaines plus tard, son corps attaché à des parpaings, au fond d’un étang. Des éléments ont mis en lumière une potentielle nouvelle piste.

Voici un petit rappel des faits, publié par RMC en 2011 :

Un prédateur discret et introuvable

Dans la nuit du 6 au 7 avril 2004, un prédateur s’était introduit dans le centre de vacances pour enlever un enfant. Il avait réussi à le faire sans le moindre bruit et sans réveiller les écoliers ou les moniteurs. Aucune trace ADN n’avait été trouvée sur les lieux de l’enlèvement. Seule une trace partielle avait été prélevée sur les cordelettes, abîmées par l’eau de l’étang.

Les forces de l’ordre ont essayé de dégager des indices, mais les pistes n’avaient mené à rien. Cependant, les enquêteurs ont décidé d’analyser d’autres données : les criminels connus en France et en Europe. Finalement, un profil semble aujourd’hui se détacher des autres et mène vers une « piste allemande ».

Source : qimono – Pixabay

Un Allemand connu des services de police

Ce profil est celui d’un homme âgé d’une quarantaine d’années. Ce dernier est un ancien éducateur, qui avait été condamné en Allemagne, car soupçonné d’au moins trois enlèvements, mais également de meurtres d’enfants et de multiples agressions sexuelles.

Les forces de l’ordre ont une piste qu’elles ne souhaitent pas partager au public pour l’instant. Cependant, un appel à témoins a été lancé. La police cherche, en effet, un objet très particulier : « un sac à dos en cuir marron de type “besace”, possédant des poches ainsi qu’un lacet sur le dessus pour le fermer ». Ce sac pourrait être un objet perdu par le prédateur, lors de la disparition du petit Jonathan.

Si vous avez une information, n’hésitez pas à la transmettre au numéro vert suivant : 0800 007 822 ou au mail : [email protected].

Les personnes visées sont celles ayant vécu dans ce département en avril 2004 et ayant hébergé ou rencontré des touristes. Les services des objets trouvés des mairies du département sont également sollicités.

Source :

Ouest France