Accueil La Newsly Room Bataclan : une fausse victime condamnée à de la prison ferme

Bataclan : une fausse victime condamnée à de la prison ferme

304
PARTAGER
Source : Free-Photos - Pixabay

Les attentats du 13 novembre avaient fait de nombreuses victimes, si bien que l’État avait mis en place plusieurs plans d’aide. Cela a encouragé quelques petits malins à profiter de la situation, en se faisant passer pour de fausses victimes. C’est le cas d’une femme de 49 ans, condamnée cette semaine à 4 ans et demi de prison ferme.

Source : succo – Pixabay

Elle avait falsifié une facture de place de concert

Cette femme n’était pas une inconnue pour les forces de l’ordre. En effet, elle avait déjà été condamnée 3 fois pour des faits d’escroquerie… Son dernier méfait :  se faire passer pour une des victimes du Bataclan. Elle avait rejoint l’association Life for Paris en décembre 2015. En outre, elle avait falsifié des documents (dont une facture de place de concert) pour compléter son mensonge.

Dans sa plainte, elle avait raconté avoir entendu des « balles qui lui sifflaient aux oreilles » durant l’attaque. Avec le recul, les autorités ont remarqué qu’elle n’avait fait qu’un mélange de récits racontés par de vraies victimes.

Un mensonge à 38 000 euros d’indemnisation

En se faisant reconnaître comme victime, l’arnaqueuse a touché 25 000 euros de la part du Fonds de garantie des victimes de terrorisme (FGTI) et près de 13 000 euros de la part de l’assurance maladie. Pour compléter le tableau, elle avait tenté de faire son numéro à la mairie de Paris afin d’obtenir un logement social. Ce dernier lui a été refusé deux fois.

L’arnaqueuse avait été embauchée en CDD de 9 mois par l’association, avant que des membres ne commencent à avoir des soupçons. Ils ont finalement décidé de la dénoncer aux autorités à l’automne 2017.

Source :

Sud Ouest